Séminaire Littératures populaires arabes. Textes, méthodes, perspectives (2021)

logo-lipol

Photo : logo LiPol

Séminaire de l’IREMAM et du programme LiPoL ANR19-CE 27-0024

Organisé par Mohamed Bakhouch (Professeur émérite, IREMAM-AMU), Iyas Hassan (Professeur des universités, Sorbonne Université – Lettres) et Rosa Pennisi (Post-doctorante, IREMAM/CNRS).

Le séminaire « Littératures populaires arabes » prend appui sur le séminaire « Littérature orale » organisé à l’IREMAM dans le cadre du Master MAMHS. Il continue ainsi une tradition arabisante aixoise tout en s’articulant avec des travaux menés ailleurs, en France et dans le monde arabe, sur des thématiques proches. En effet, ce séminaire est désormais inscrit au programme ANR Littératures Populaires du Levant. Archiver, analyser et conter le Roman de Baybars au XXIe siècle (LiPoL, 2020-2024). Il porte le volet « formation à la recherche » de ce programme impliquant six institutions de recherches et s’adresse aussi bien aux étudiant·es aixois·es d’Aix-Marseille Université qu’à celles et ceux des autres institutions membres ou partenaires du programme.
Dans un format hybride, le séminaire abordera des questions disciplinaires et méthodologiques concernant la catégorie « littérature populaire » dans son interaction et ses chevauchements avec d’autres catégorie comme la littérature orale et la littérature dialectale, mais aussi avec la littérature savante. Sont ainsi attendues des réflexions aussi bien sur la prose que sur la poésie anciennes et modernes dans le but de révéler la richesse des perspectives ouvertes par ce champ et la complexité des outils qu’il convoque, issus aussi bien de la poétique que la narratologie, de la linguistique que de l’histoire ou de l’anthropologie.

Programme

Le séminaire sera hebdomadaire et aura lieu le jeudi de 13h30 à 15h30, à la MMSH, en salle A219 et en visioconférence (Lien Zoom). Inscription et contact : rosa.pennisi@hotmail.it Les personnes extérieures à la MMSH doivent être munies du pass sanitaire.

Jeudi 23 septembre 2021, Jihad Darwiche, « Le travail du conteur : comment rendre un récit "racontable". »

Jeudi 30 septembre 2021, Jaafar Ben El Haj Soulami (Université ‘Abd al-Malik as-Sa’di, Tétouan, Maroc), « La critique arabe médiévale et le concept du "adab al 'amma" : historique d'une réflexion. »

Jeudi 7 octobre 2021, Iyas Hassan (Université Sorbonne– Lettres), « Le compagnon Tamīm al-Dārī comme personnage de récit populaire. Présentation et commentaire d’une série de manuscrits arabes subsahariens. »

Jeudi 14 octobre 2021, Aboubakr Chraïbi (INALCO), Plutôt populaire, presque classique.

Jeudi 21 octobre 2021, Mohamed Bakhouch et Rosa Pennisi, Les différents aspects de la présence de la poésie dans la Sīrat Baybarṣ.

Jeudi 4 novembre 2021, Sarali Gintsburg (Université de Navarre (ICS) & Mike Baynham (Université de Leeds), “Qitran bladi” : hybridité et perméabilité linguistique et générique dans un vidéo de Hanane el-Fadili.

Jeudi 25 novembre 2021, Ibrahim Akel (Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3), Les Mâjarâyât au 14e siècle.

Jeudi 2 décembre 2021, Georges Bohas (ENS de Lyon), L'érotisme dans le Roman de Baybars.

Jeudi 9 décembre 2021, Fatima Zahra Saleh (Université Sultan Moulay Slimane), La mise en scène orale des grands récits arabes : de la pratique des conteurs populaires au Maroc. 

Jeudi 16 décembre 2021, Francesca Bellino (Université l’Orientale de Naples), Littérature populaire des ġazawāt en arabe : traditions manuscrites et imprimées, méthodes d’investigation et nouvelles perspectives de recherche.