L'IREMAM accueille - Mohand Akli Hadibi

"Les jeunes face à la famille et aux institutions de l’État en Algérie"

Jeudi 18 décembre 2014, 14h30, MMSH, salle 102.

Mohand Akli Hadibi est sociologue et maître de conférences au département de langue et culture Amazigh à l'Université Mouloud Mammeri de Tizi-Ouzou (Algérie) et chercheur associé au CRASC (Centre National de Recherche en Anthropologie Sociale et Culturelle) d'Oran. Lors de cette séance Mohand Akli Hadibi présentera les résultats d’une étude menée en Kabylie depuis 2012. Elle concerne les stratégies des jeunes dans leurs efforts d’insertion économique et sociale face à la famille et aux institutions de l'État avec lequel ils entretiennent deux types de rapport : l'adhésion ou la rupture. Il s’agit d'étudier comment la négociation se fait à l’occasion d’un projet économique avec les différentes parties concernées (la famille, les cercles plus larges de parenté et les institutions de l’État en charge de l’intégration des jeunes) et de montrer les formes de capital que le jeune mobilise à travers cette négociation.

Bibliographie sommaire

Des reniements à l’affirmation de soi dans la quête de la nationalité française en Algérie, in Fanny Colonna et Loïc Le Pape ( dir), Traces, désir de savoir et volonté d’être, Paris, Actes Sud, 2010, pp.276-302.

(& François Masure) Le droit de la nationalité française aujourd’hui, in Fanny Colonna et Loïc Le Pape ( dir), Traces, désir de savoir et volonté d’être, Actes Sud, Paris, 2010, pp.302-306.

Projets en fragments et avenir de jeunes en Kabylie, Insaniyyat, n° 49, juillet - septembre 2010, pp. 41-53, La fin d’un monde ? Jeux de saisons à Lejnan (Algérie), in Laurent Bonnefoy et Myriam Catusse ( dir), Jeunesse arabes. Du Maroc au Yemen : loisirs, cultures et politiques, Paris, La découverte, pp 134-141

Les jeunes face à la famille et aux institutions de l’Etat : Stratégies et représentations, Population et société, PNR n° 31, Alger, Editions DGRST/CRASC/, Novembre 2014, 254 pages.

Année
2014
Catégorie d'archive