Partenaires

 



Rechercher



Maison méditerranéenne des sciences de l'homme Iremam
5 rue du Château de l'Horloge
BP 647
13094 Aix-en-Provence
France
Contact

Accueil > Parutions 2009-2020 > En 2020

Experts et expertise dans les mandats de la Société des Nations : figures, champs et outils

par Marie-Pierre Oulié

Experts et expertise dans les mandats de la Société des Nations : figures, champs et outils
Philippe Bourmaud, Norig Neveu et Chantal Verdeil
Inalco Presses, août 2020, 374 p.


De l’ère coloniale à celle des politiques publiques internationales dans les Suds, l’expertise a joué un rôle croissant dans l’ordre international au vingtième siècle. Notion paradoxale, réputée instrumentale en vue de l’information et de l’amélioration de l’action publique, elle englobe tout un champ de modalités opposées du savoir et de son énonciation. L’expertise se situe entre le savoir d’expérience et le savoir nomothétique abstrait, la recherche et l’autorité, elle est intéressante à étudier dans le cadre du premier système d’organisations internationales et de la crise concomitante des empires coloniaux.
Les mandats sont récemment devenus un des principaux points de convergence des questionnements sur la diffusion globale des normes à travers les instances internationales. L’expertise est lue comme l’un des signes d’un colonialisme tardif, codifié, et placé sous les regards convergents des savants, des États et des opinions publiques.
À travers les mandats de la Société des Nations, cet ouvrage scrute l’émergence de l’international comme cadre de prise de décision inter-étatique, ouverte et procédurale encadrant un monde de connexions, de flux et de structures enchevêtrés à diverses échelles. Il dépeint des figures d’experts et éclaire le jeu complexe qui s’institue entre ces experts et les institutions mandataires pour définir les normes de l’expertise. Il met en lumière leur contestation dans une dialectique asymétrique qui oppose experts et contre-experts, populations locales et autorités mandataires.

Ouvrage dirigé par :

Philippe Bourmaud

Maître de conférences, a enseigné à Naplouse et a mené des recherches en histoire de la médecine au Proche-Orient. Il travaille aujourd’hui sur les constructions sociales de l’alcool dans le Moyen-Orient contemporain et sur la présence culturelle arabe à Istanbul à travers l’histoire.

Norig Neveu

Chargée de recherche au CNRS, a débuté ses recherches par une étude des lieux saints du sud de la Jordanie avant de travailler à une histoire connectée des autorités religieuses au Proche-Orient depuis la fin du xixe siècle. Elle s’intéresse aussi aux réseaux de solidarité dans le cadre de la migration.

Chantal Verdeil

Professeur des Universités, a d’abord travaillé sur la mission jésuite au Liban puis sur les missions chrétiennes au Maghreb et au Moyen-Orient aux xixe et xxe siècles. Elle s’intéresse aujourd’hui à l’histoire de l’éducation au Proche-Orient.

A retrouver sur le site de l’éditeur et au format numérique sur OpenEdition Books