Partenaires

 



Rechercher



Maison méditerranéenne des sciences de l'homme Iremam
5 rue du Château de l'Horloge
BP 647
13094 Aix-en-Provence
France
Contact

Accueil > Actualités d’ailleurs > Archives Actualités d’ailleurs 2019-2022

Entretien IEHDN

Que veut faire Mohamed ben Salman ?

Mardi 19 novembre 2019, 19h, Hôtel de Région, Marseille
Date limite d’inscription : lundi 18 novembre à midi

par téléphone au 06 34 19 28 79 soit par courriel : entretiens.euromed.ihedn@wanadoo.fr

Avec Agnès Levallois.

Le jeune prince héritier saoudien ne cesse d’interroger sur ce qu’il est et sur ce qu’il entend faire. C’est un réformateur pressé et énergique qui cumule différentes fonctions : prince héritier, vice-premier ministre, ministre de la défense et président du Conseil des affaires économiques et du développement et, à ce titre, en charge du plan Vision 2030 visant à diversifier l’économie et à réduire sa dépendance vis-à-vis du pétrole.
Il s’adresse aux femmes en leur accordant le droit de conduire mais en emprisonnant celles qui revendiquent plus de droits et ouvre des salles de spectacle pour les jeunes. Cette ouverture s’accompagne d’une répression à l’égard de ceux qui se mettent sur son chemin, arrestations de militants de droits de l’homme et assassinat du journaliste Jamal Khashoggi dans le consulat saoudien d’Istanbul.
Il mène une campagne de lutte contre la corruption en emprisonnant des princes et des hommes d’affaires. Son mode de gouvernance change radicalement : on passe d’un système basé sur le consensus entre les princes à un système autoritaire où il concentre tous les pouvoirs.
Jusqu’où ira-t-il ? Les critiques apparaissent en particulier sur les dossiers de politique régionale : guerre meurtrière au Yémen, crise au sein du CCG, escalade avec l’Iran et interrogations sur l’alliance avec Washington. Sans oublier les attaques contre les sites pétroliers le 14 septembre qui démontrent une grande vulnérabilité du royaume...

Spécialiste du monde arabe contemporain, diplômée de l’INALCO et titulaire d’un DEA de Sciences-Po Paris, Agnès Levallois est actuellement maître de recherche à la Fondation pour la recherche stratégique (FRS), vice-présidente de l’Institut de recherche et d’études Méditerranée Moyen-Orient (iReMMO) et chargée de cours à Sciences-Po. Elle est membre du comité de rédaction de Confluences Méditerranée. Elle a été auparavant analyste Proche-Orient au SGDN, responsable du bureau Monde arabe et persan à la Délégation aux Affaires stratégiques (ministère de la Défense), puis directrice de l’information de RMC-MO et directrice adjointe de la rédaction de France 24 en charge des contenus en arabe. Elle travaille sur la question de l’État au Moyen-Orient, les évolutions géopolitiques et les dynamiques politiques du monde arabe contemporain. Elle est spécialiste du conflit syrien, travaille sur l’évolution des conflits dans cette région et sur le rôle des services de renseignement dans le monde arabe.