Partenaires

 



Rechercher



Maison méditerranéenne des sciences de l'homme Iremam
5 rue du Château de l'Horloge
BP 647
13094 Aix-en-Provence
France
Contact

Accueil > Actualités d’ailleurs > Archives Actualités d’ailleurs 2019-2022

LAMES - Journée d’étude

Enfance, jeunesse et vulnérabilité

Jeudi 25 avril 2019, 9h-17h, MMSH
salle PAF le matin, salle Duby l’après midi

A noter à 14h, la communication de Mériam Cheikh (University of Edinburgh – IMES & AMU-CNRS-LAMES) : « A l’école du délire : scolarisation, socialisation et apprentissage de l’intimité au Maroc »

Indépendamment des contextes culturels et géographiques dans lesquels l’activité se développe, la prostitution est une des rares activités dont la définition obscurcit davantage qu’elle ne met en lumière la réalité et la pluralité des pratiques. De plus, l’intérêt généralement porté strictement sur le moment prostitutionnel éclaire peu sur les phases d’engagement et de désengagement des carrières prostitutionnelles. Au Maroc (Tanger, Casablanca & Marrakech), l’ethnographie longitudinale menée auprès d’adolescentes et de jeunes femmes engagée dans la prostitution ou « le sortir » pour reprendre leurs termes, éclaire sur ces deux phases et démontre comment la question prostitutionnelle est avant tout une question sociale qui interroge entre autres les principaux lieux de socialisation des jeunes que sont la famille et l’école.
M’appuyant sur les récits que les actrices, ayant en majorité été scolarisées, font de leurs expériences scolaires difficiles, j’analyse la construction de la valeur personnelle dans le cadre de l’institution scolaire et de la scolarité buissonnière (liens avec les pairs) qui forme, dans un premier temps, l’espace d’apprentissage premier d’échanges intimes et sexuels tarifés à la fois valorisés et vulnérabilisant. Dans un second temps, cet espace constitue le point de départ d’un engagement progressif dans des carrières prostitutionnelles dévalorisantes. De l’amusement à la prostitution en passant par la constitution d’un soi respectable puis marginalisé, le sortir marocain éclaire non pas strictement sur la prostitution mais sur les transformations des ordres intimes et sexuels en contexte conservateur que la vulnérabilité a pour effet.

Retrouver le programme complet sur le site du LAMES