Partenaires

 



Rechercher



Maison méditerranéenne des sciences de l'homme Iremam
5 rue du Château de l'Horloge
BP 647
13094 Aix-en-Provence
France
Contact

Accueil > Séminaires

Les Séances médiévales d’Aix-Marseille

Les Séances médiévales d’Aix-Marseille


Responsable scientifique : Julien Loiseau, AMU/IREMAM

Laboratoires partenaires : CIELAM, CPAF, IREMAM, LA3M, TELEMMe.

Le Moyen Âge et la question écologique
Regards croisés sur les rapports des sociétés médiévales occidentales à la nature

- Vendredi 15 janvier 2021, 14h-18h, en ligne

Lien zoom pour se connecter au séminaire

Avec Jean-Pierre Devroey (Université Libre de Bruxelles) et Fabrice Mouthon (Université de Savoie). Séance préparée et animée par Emmanuel Bain (AMU) et Laure Verdon (AMU, TELEMMe).

« L’idée de nature et la question écologique sont, en Occident, des inventions médiévales ».

À l’instar de ce qu’affirme Fabrice Mouthon, de nombreux médiévistes considèrent aujourd’hui que le rapport à l’environnement naturel que les sociétés occidentales médiévales ont imaginé et mis en œuvre se trouve aux origines, à de multiples égards, des comportements actuels. De fait, le lien entre action des hommes, dérèglement climatique et crise sanitaire, que l’on pourrait croire caractéristique de notre pensée contemporaine de l’anthropocène, est déjà clairement établi au début du VIIe siècle dans le Traité de la nature d’Isidore de Séville :

« Certains auteurs ont dit quelle est la cause de cette peste : quand, en raison des fautes des hommes, le coup du châtiment s’abat sur la terre, alors, pour un motif quelconque – sécheresse, chaleur violente ou excès de pluie –, l’atmosphère se corrompt et l’ordre de la nature se trouvant ainsi troublé dans son équilibre, il se produit une contamination des éléments, une corruption de l’air et un souffle pestilentiel, un mal pernicieux se déclare, qui infecte les hommes et tous les êtres vivants ».

De la Cosmographie de Bernard Silvestre au Roman de la rose, en passant par Alain de Lille, Nature, dans la littérature médiévale, ne manque pas d’occasions de se plaindre ! Sans prétendre que tout ait déjà été pensé au Moyen Âge, ces textes – autant que l’actualité écologique et éditoriale – nous engagent, deux ans après un premier séminaire des SMAM consacré au Moyen Âge dans son environnement (où s’étaient répondues les communications de Sylvain Piron et d’Aline Durand), à revenir sur cette question de l’attitude des hommes du Moyen Âge envers la nature, ou plutôt dans la nature. Nous le ferons cette année en dialogue avec Jean-Pierre Devroey (Université Libre de Bruxelles) - à qui nous avons repris la citation d’Isidore - auteur de La nature et le roi. Environnement, pouvoir et société à l’âge de Charlemagne (740-820) (2019) et Fabrice Mouthon (Université de Savoie) pour Le sourire de Prométhée. L’homme et la nature au Moyen Âge (2017). En abordant les renouveaux historiographiques et méthodologiques, nous nous attacherons à définir ce qui, de l’époque carolingienne au XVe siècle, a pu constituer les fondements politiques, juridiques, sociaux et idéologiques du « vivre ensemble » dans et avec la nature.

Téléchargez l’affiche (conception : Julien Loiseau)

En savoir plus sur le séminaire et le programme 2020-2021