Partenaires

 



Rechercher



Maison méditerranéenne des sciences de l'homme Iremam
5 rue du Château de l'Horloge
BP 647
13094 Aix-en-Provence
France
Contact

Accueil > Manifestations scientifiques (colloques, rencontres-débats...) > Séminaires « IREMAM accueille » (2008-2020) > En 2015-2016

Maggy Grabundzija

par Marie-Pierre Oulié




Lors de cette séance Maggy Grabundzija
présentera son livre :


Yémen, morceaux choisis d’une révolution
mars 2011 - février 2012


Mardi 19 avril 2016, 14h30
MMSH, Salle 101



Séance animée par Juliette Honvault




Le livre Yémen, morceaux choisis d’une révolution, mars 2011 - février 2012 (L’Harmattan) est tout d’abord le fruit d’une sélection d’entretiens réalisés auprès de révolutionnaires rencontrés pendant une année passée sur la Place du changement de Sana‘a, la capitale du Yémen.
Maggy Grabundzija interroge les révolutionnaires sur les concepts qui structurent leur discours tout au long de la lutte. Elle s’intéresse particulièrement à problématiser la question du regard que ce peuple révolutionnaire porte sur lui-même et à décrypter sa façon d’envisager son interaction avec ceux qui le représente.
Au cours de cette séance, Maggy Grabundzija interrogera la place de l’anthropologue au cœur d’une lutte révolutionnaire. Elle mettra en exergue les tensions entre la méthode anthropologique qui s’inscrit dans la longue durée et le temps révolutionnaire qui s’illustre dans une temporalité courte. Elle analysera sa place d’observatrice étrangère pas tout à fait comme les autres.
Enfin, elle partagera ses questionnements sur la construction d’une problématique qui, sans être son champ de recherche initial le deviendra progressivement, faisant du lecteur le témoin d’un sujet de recherche en élaboration.

Maggy Grabundzija est anthropologue, chercheuse indépendante et consultante. Spécialiste des rapports de sexes au Yémen, elle a soutenu un Master en anthropologie et sociologie politique et du développement, s’intéressant aux militantes occupant des places à responsabilité au sein des différents partis politiques yéménites. Elle a consacré sa thèse à la question des dynamiques de sexes dans un village du Hugariya (centre du Yémen).
Si la plus grande partie de ses publications s’intéresse à la question des rapports de sexes au Yémen, avec son livre Yémen, morceaux choisis d’une révolution, mars 2011-février 2012 (L’Harmattan) elle s’illustre dans un nouveau domaine de recherche, celui de l’anthropologie politique.
Maggy Grabundzija travaille depuis plusieurs années en tant qu’experte des questions de genre pour différentes institutions internationales, instances de coopération étrangères ou organisations non gouvernementales.

Publications :
2015 Yémen, morceaux choisis d’une révolution, mars 2011-février 2012, Paris, L’Harmattan.
2010 Shaikha Saida, une femme d’honneur au Yémen, Le Mouvement Social, 2/2010 (n°231), p. 89-99, en ligne.
2009 Quelle politique pour les femmes rurales ? FES-CEFAS.
2008 La société civile : associations et pouvoir local au Yémen, (avec Jean Lambert et Sara Ben Nefissa), Cefas/FES, Sana‘a.
The Gamai’at in Taiz, in La société civile : associations et pouvoir local au Yémen (avec Bassem al Hag), Cefas/FES, Sana‘a.
2003 Femmes et politique au Yémen (1962/1967-2003) , Chroniques yéménites, n°11, en ligne.

En savoir plus sur les séminaires "IREMAM Accueille"