Partenaires

 



Rechercher



Maison méditerranéenne des sciences de l'homme Iremam
5 rue du Château de l'Horloge
BP 647
13094 Aix-en-Provence
France
Contact

Accueil > Parutions 2009-2020 > En 2015

N° 137|Mai 2015

de la REMMM (Revue des Mondes Musulmans et de la Méditerranée)

La nationalité dans le monde arabe des années 1830 aux années 1960
Négocier les appartenances et le droit

Sous la direction de M’hamed Oualdi et Noureddine Amara
Presses Universitaires de Provence (PUP)





La nationalité est devenue une clé d’accès à des droits sociaux, économiques et politiques : marchés du travail, élections, possibilité de se déplacer dans le monde … Du fait de cette centralité dans nos vies contemporaines, la nationalité a surtout suscité pour le monde arabe des études juridiques, de sociologie voire de sciences politiques tandis que l’écriture de son histoire a longtemps été reléguée, éclipsée par celle de la nation, jugée plus fascinante. Dans la lignée de récentes recherches sur la nationalité dans le monde arabe, ce présent dossier propose d’explorer les dimensions historiques de cette notion comme lien légal noué entre des États et des individus.

Les études ici réunies permettent de confronter les appréhensions et usages de la nationalité au Maghreb et au Proche Orient, des années 1830 au cours des années 1960, de la fin de l’emprise ottomane aux lendemains des temps coloniaux. Deux premiers articles suivent des trajectoires de vie du second XIXe siècle selon les effets et usages du droit de la nationalité. Un second ensemble de contributions se situe à l’échelle des empires ottoman, britannique et français afin d’explorer les capacités d’actions de sujets et de groupes, dans des successions d’États, lorsque des normes juridiques d’appartenance aux États sont transformées ou renégociées. Un troisième et dernier volet explore enfin l’enjeu qu’ont constitué les migrants et la migration pour les États, pour la définition de leur souveraineté et de leurs limites d’action.

Avec

Noureddine AMARA
Lauren BANKO
Fatma BEN SLIMANE
Philippe BOURMAUD
Thibault JAULIN
Pierre-Jean LE FOLL LUCIANI
M’hamed OUALDI
Hugo VERMEREN

Prochaine livraison

Révolutions arabes : un événement pour les sciences sociales ?
Sous la direction de Myriam Catusse et François Siino

llustration de couverture

Carte nationale d’identité délivrée en 1963 à un Algérien naturalisé en vertu de l’article 8 du code de la nationalité : "participation à la lutte de libération" (archives privées).

Carte de l’Algérie divisée par tribus par MM. E. Carette et A. Warnier, 1846. Source : Bibliothèque nationale de France, département Cartes et plans, GE B-2285 (RES)

La REMMM est publiée par les Presses Universitaires de Provence, avec le soutien de l’IREMAM.

En savoir plus et consulter le sommaire sur le site de la REMMM