couverture-fabienne-le-houérou

 

Vient de paraître "Ethnographie filmée des musiciens du désert du Thar en Inde.
Princes et Vagabonds, poussière d'exils"

Fabienne Le Houérou
L'Harmattan, Collection : Mondes en mouvement, juillet 2021, 168 p.
Ouvrage publié avec le soutien de l’IREMAM et de l'Institut Convergences Migrations (ICM), Collège de France.

L'auteur s'appuie sur une heuristique des images et, en particulier, un long métrage : Princes et Vagabonds, afin d'élaborer une ethnographie filmée des musiciens itinérants dans le désert du Thar (Rajasthan, Inde). Par le prisme du film et des images animées, elle montre l'existence d'une poussière d'exils induite par le système des castes, les exils intérieurs, les exils sociaux, les exils religieux, les seuils/exils de ces musiciens qui tentent de se réinventer en migrant dans des ailleurs aux multiples ouvertures. Fabienne le Houérou s'attèle ainsi à saisir le caractère « rhizomorphe » d'une théorie des exils pluriels en insistant sur les correspondances entre exils forcés et volontaires.

Fabienne le Houérou est directrice de recherche au CNRS à l'IREMAM et Fellow à l'Institut Convergences Migrations. Cinéaste et théoricienne de l'image, elle est spécialiste des migrations. Elle s'intéresse à la circulation des écritures fictionnelles et scientifiques et à leurs complémentarités dans une quête de savoir « rhizomorphe ».