Affiche-rencontre3-Annamaria-Bianco

Affiche @ Annamaria Bianco

Séminaire - Le travail dans la littérature arabe, entre passé et présent 

Organisé par Annamaria BIANCO, docteure en littérature arabe moderne et contemporaine, et A.T.E.R. en langue et littérature arabes, DEMO, Aix-Marseille Université/IREMAM.

L’Institut de recherches et d'études sur les mondes arabes et musulmans (IREMAM) et l’Observatoire européen des récits du travail (OBERT) présentent leur première série de séminaires conjoints consacrés au thème du travail dans le monde arabe, qui s’inscrit dans le cadre des activités du Pôle Langues, littérature, linguistique du laboratoire. L'objectif de cette collaboration est d'explorer la production culturelle arabe, en particulier la production littéraire, en quête de récits et de représentations du travail susceptibles d'enrichir non seulement la connaissance de la région arabe et de sa production littéraire, mais aussi, dans une perspective comparative, le champ plus large et transdisciplinaire des Labour Studies. Malgré son importance politique et stratégique, la région du Moyen-Orient et de l'Afrique du Nord est en effet largement absente des débats comparatifs interrégionaux sur le thème du travail. Cet objet de recherche, qui est en revanche central dans la conjoncture géopolitique actuelle du monde arabe, a été principalement exploré au niveau national, avec des études qui se concentrent sur les réalités individuelles des différents pays étudiés, presque exclusivement dans le cadre des sciences politiques et sociales. Néanmoins, la littérature arabe, autant classique que moderne, révèle beaucoup des détails sur les liens entre le travail et l'individu dans les sociétés de ces pays, mettant en évidence des relations de domination et de codépendance, des formes nouvelles et anciennes de colonialisme impérialiste, mais aussi des stratégies d'émancipation et de libération individuelle et collective. 

Le cycle de séminaires se tiendra en mode hybride, en ligne et en présentiel : pour ceux qui souhaitent suivre les discussions à distance, un lien zoom sera fourni après l'inscription par e-mail à l'adresse suivante : annamaria.bianco[at]univ-amu.fr

Mardi 25 juin 2024, 9h00 (heure de Paris), MMSH/IREMAM, salle André Raymond, Aix-en-Provence et en visioconférence.

Miloud Gharrafi (Université de Lyon 3), « Le corps du travailleur migrant dans le roman arabe contemporain ».

Résumé de l’intervention : « L’immigré n’est que son corps » dit le sociologue A. Sayad. Le migrant en situation régulière ou irrégulière ne tire sa légitimité sociale que par son insertion en milieu professionnel pour lequel il a émigré. La littérature de la migration en général et le roman arabe en particulier accordent une place primordiale à la question du travail dans son rapport socio-économique et socio-culturel avec le corps. Cette intervention propose de mettre au jour la contribution du roman arabe contemporain de la migration à l’exploration du corps du travailleur migrant. Elle abordera les représentations sociales et culturelles du corps-labeur en contexte migratoire en Occident et dans le monde arabe ainsi que l’impact de ces représentations sur la dimension littéraire du roman. 

Consulter le programme complet du séminaire et sa présentation détaillé en français, en italien et en anglais