Myriam Catusse

Chargée de recherche au CNRS
Chercheuse associée au DEC de l’IFPO (USR 3135) et au CRAPUL (UNIL, Université de Lausanne)
Ancienne directrice du département des études contemporaines de l’Institut français du Proche-Orient (2013-2017)
Contact : myriam.catusse@univ-amu.fr / mcatusse@hotmail.com

Recherche

Discipline : Science politique
Spécialité : Sociologie politique
Terrains : Maghreb, Proche-Orient
Responsable du pôle Sciences sociales du contemporain (jusqu'en juin 2021)
Core researcher du programme « SHAKK. De la révolte à la guerre en Syrie : conflits, déplacements, incertitudes » sous la dir. de A. Poujeau avec E. Aubin-Boltanski, C. Boëx et N. Al-Zahle, CéSor (financement ANR) (2018-2022).

Thèmes de recherche

- Mes recherches actuelles questionnent l’expression complexe d’une question sociale au Maghreb et Proche-Orient, problématique sur laquelle j’ai rédigé mon HDR : Le Temps du social. Du Maroc au Liban, une grande transformation (EHESS, nov. 2020). Dans le cadre des programmes européens WAFAW et Power2Youth, et du GDRI APOCOPE, je me suis penchée sur les ressorts politiques de la revendication de droits sociaux : comment les expressions de la conflictualité s’inscrivent-elles dans des interactions sociales, fondant des « droits » et des références « morales » ? Comment les transactions « clientélistes » peuvent-elles inhiber des solidarités de conditions ou contenir revendications ou résistances, et comment à l’inverse peuvent-elles nourrir la protestation et la révolte, susciter des récits identitaires, notamment quand les économies de la protection sont ébranlées.

- Un autre chantier de recherche plus récent concerne l’exploration, en sociologie politique, de la problématique de la production de savoirs sociaux au Proche-Orient.

Enseignement

- 2018-2019 : Chargée d’enseignement au master Dynamiques politiques et mutations des sociétés de l’IEP d’Aix-en-Provence.
- 2016-2019 : Chargée d’enseignement au master European Master Crossing the Mediterranean : towards Investment and Integration (MIM), Università Ca’ Foscari (Venise).
- 2017-2018 : Chargée d’enseignement à l’Ecole supérieure des affaires (Beyrouth).
- 2010-2013 : Chargée d’enseignement dans le cadre des masters du Paris School of International Affairs de Sciences po Paris, de l’Institut d’études politiques d’Aix-en-Provence et du Département des études moyen-orientales d’Aix-Marseille Université.
- 2005-2006 : Responsable de l’option « monde arabe et musulman » du Master de politique comparée de l’IEP d’Aix-en-Provence.
- 2002-2005 : Conférence de méthodes à l’Institut d’Études Politiques d’Aix-en-Provence (4ème année), « Recomposition des sociétés arabo-musulmanes contemporaines. Du constat de crises à l’analyse de dynamiques institutionnelles et socio-historiques ».

Publications

Archives ouvertes de Myriam Catusse sur HAL-SHS 

Ouvrage d’auteur

Le Temps des entrepreneurs. Politique et transformations du capitalisme au Maroc, Paris, Maisonneuve et Larose, 2008, 348 p.

Direction d’ouvrages ou de numéros de revues

2021

avec Olfa Lamloum, Jeunes et violences institutionnelles. Enquêtes dix ans après la révolution tunisienne, Tunis, Arabesques, 128 p.

2018

avec A. Allal et M. Emperador Badimon (dir.), Quand l'industrie proteste. Fondements moraux des (in)soumissions ouvrières. Rennes : presses universitaires de Rennes, 208 p.

2016

Avec Blandine Destremau, Governing Youth, Managing Society: A Comparative Overview of Six Country Case Studies (Egypt, Lebanon, Morocco, Occupied Palestinian Territories, Tunisia and Turkey), rapport et coordination des études, Istituto Affari Internazionali, Power2Youth publications, avril.

2015

avec F. Siino et A. Signoles (coord.), Révolutions arabes : un évènement pour les Sciences sociales ? PUP, (REMMM, n° 138), 347 p. 

2013 

avec L. Bonnefoy (dir.), Jeunesses Arabes. Du Maroc au Yémen : loisirs, cultures et politiques, Paris, La Découverte, 340 p. et sur Facebook

Ce livre propose un regard inédit sur les nouvelles générations du monde arabe. Un regard calme, vivant et parfois déroutant qui s'écarte des clichés. Non, les jeunes Arabes ne peuvent se réduire aux figures du terroriste potentiel, de l'éternel migrant ou de l'icône exotique de la « révolution » ! Originaires des deux rives de la Méditerranée et partageant le quotidien de cette génération, les chercheurs et chercheuses qui ont rédigé cet ouvrage ont décidé de sortir des sentiers battus en racontant comment les jeunes Arabes occupent leur temps libre : ce temps de liberté et de loisir où l'on peut réfléchir, s'épanouir et se construire ; ce temps « vide » aussi, où l'on peut parfois dériver, se perdre et se briser...
Du Maroc au Yémen, de l'Algérie à la Syrie, de la Tunisie au Liban, en passant par l'Irak, la Libye, l'Égypte, la Jordanie, la Palestine, l'Arabie saoudite et les Émirats arabes unis, ces spécialistes dressent avec sensibilité, humour ou inquiétude un portrait exceptionnel de cette génération dont on parle beaucoup, mais qu'on écoute trop rarement. Ce livre donne ainsi la parole à des jeunes hommes et femmes qui, héritiers de traditions plurielles, animés par des idées nouvelles et travaillés par divers mouvements culturels, inventent l'avenir de sociétés en plein bouleversement.

2011 

avec K. Karam et O. Lamloum (dir.), Métamorphose des figures du leadership au Liban. Champs et contrechamps des élections législatives de 2009, Beyrouth, Presses de l’Ifpo, 320 p.

2010

avec F. Vairel (coord.), (2010), « Le Maroc de Mohammed VI : mobilisations et action publique », Politique africaine, ISSN : 0244-7827, n° 120, déc., pp. 5-104.

avec Blandine Destremau et Éric Verdier (dir.), L’État face aux débordements du social au Maghreb. Formation, travail et protection sociale, Paris, Iremam-Karthala, Coll. "Hommes et sociétés", 458 p.

avec K. Karam (dir.), Returning to Political Parties? Political Party Development in the Arab Word, Beirut, Lebanese Center for Policy Studies.

avec K. Karam (dir.), Al-‘Awda ila al-ihzâb? Al-Mantiq al-hizbî wa al-tahawulât al-siyâsiya fî al-buldân al-arabiya, Beyrût, Al-markaz al-lubnânî al-dirâsât.

2006

avec P.-R. Baduel (dir.), « Les partis politiques dans le monde arabe. Tome 2 : Le Maghreb », Revue des mondes musulmans et de la Méditerranée, n°111-112, p. 9-217.

2005

avec É. Longuenesse et B. Destremau, « Le travail et la question sociale au Maghreb et au Moyen-Orient », Revue des mondes musulmans et de la Méditerranée, n°105-106, p. 7-305.

2004

avec M. Bennani-Chraïbi et J.-C. Santucci, Scènes et coulisses des élections. Les législatives de 2002 au Maroc, Paris, Karthala, 318 p.
Compte rendu par Pierre Vermeren, REMMM n°117-118, juillet 2007.
Lecture critique par Nonna Mayer, Revue française de science politique, Vol. 55 2005/4.

Articles

(dans des revues à Comité de lecture ou ouvrages collectifs)

2017

« Le Liban 27 ans plus tard : sortie de guerre ? (entretien avec K. Karam) », Confluences en Méditerranée, 100 (1), p. 79-88.

2016

« From ‘isqat an-nizam at-ta’ifi’ to the Garbage Crisis Movement: Political Identities and Antisectarian Movement », avec M. N. AbiYaghi et M. Younes, dans Di Pieri, R., Meier, D. (dir.), Lebanon facing the Arab Uprisings. Constraints and adaptation, Londres, Palgrave, p. 73-90.

« L’Etat au péril des sociétés au Moyen-Orient », dans Bozzo, A., Luizard, J.-P. (dir.), Vers un Nouveau Moyen-Orient ? Etats arabes en crise entre logiques de divisions et sociétés civiles, Rome, RomaTrePress, p. 35-53.

2015

« Révolutions arabes : un évènement pour les Sciences sociales ? », avec F. Siino et A. Signoles, REMMM, n°138, p. 13-26.

« The Social Question at the Margins of the Arab Uprisings: Lessons from Lebanon and Morocco », Critique internationale, n°61/2013, version traduite et actualisée, trad. E. Rundell, p. 19-34.

« Conclusion : penser et panser la néo-libéralisation ? Étudier les villes du Maghreb et du Moyen-Orient », in Bennafla K. (dir.), Acteurs et pouvoirs dans les villes du Maghreb et du Moyen-Orient, Paris, Karthala, p. 343-353.

2014

« Liban : le mouvement « pour la chute du système confessionnel » et ses limites», avec AbiYaghi M.-N., in Camau M., Vairel F. (dir.), Soulèvements populaires et recompositions politiques dans le Monde arabe, Montréal, éditions des Presses Universitaires de Montréal, p. 250- 273.

2013

« Au-delà de ‘l’opposition à sa majesté’ : mobilisations, contestations et conflits politiques au Maroc », Pouvoirs, n°145, pp. 31-46.

« Le limon d’une question sociale, à contre-courant des révolutions ? Comment circulent les paradigmes au Nord et au Sud du Sahara », Revue internationale de politique comparée, vol. 20, n°2, p. 81-100. 

« La question sociale aux marges des soulèvements arabes : libanaises et marocaines », Critique internationale, n°61, p. 19-34.

« Déconstruire les stéréotypes : portraits croisés de jeunes Arabes », avec Bonnefoy L., in Catusse M., Bonnefoy L. (dir.), Jeunesses Arabes. Du Maroc au Yémen : loisirs, cultures et politiques, Paris, La Découverte, p. 11-23.

2012

« Tunisie et Égypte aux urnes ! Révolution ou restauration de la sociologie électorale ? », Confluences Méditerranée, été, n° 82, pp. 29-50. 

2011

« Non à l’Etat holding, oui à l’Etat providence. Logiques et contraintes des mobilisations sociales dans le Liban de l’après-guerre », avec M. N. Abi Yaghi, Tiers-Monde, avril, n°206, pp. 67-93.

"Le « social » : une affaire d’Etat dans le Maroc de Mohammed VI", Confluences Méditerranée, Le Maroc : changements et faux-semblants, Été, n° 78, pp. 63-76. 

« "Les choix de Jbeil". Notabilité locale, mobilisations nationales et réalignements », avec Mouawad J., in Catusse M., Karam Karam et Olfa Lamloum, Métamorphose des figures du leadership au Liban. Champs et contrechamps des élections législatives de 2009, Beyrouth, Presses de l’Ifpo, pp. 33-77

2010

« Question sociale et développement : les territoires de l’action publique et de la contestation au Maroc », avec Frédéric Vairel, Politique africaine, n° 120, ISSN : 0244-7827, déc., pp. 5-23.

« Changer d’échelles de gouvernance ? Réflexions autour de la promulgation de la Charte communale de 2002 au Maroc », avec Cattedra R., Idrissi Janati M., in Miossec J. M. (dir.), Terrains et échelons de la gouvernance : expériences en France et au Maghreb, Paris, L’Harmattan, pp. 139-169. ISBN : 978-2-296-10090-9.

Back to parties? Partisan Logics and transformations of politics in the Arab world”, avec K. Karam, in Catusse M., Karam K. (ed.), Returning to Political Parties? Political Party Development in the Arab Word, Beirut, Lebanese Center for Policy Studies, pp. 9-50, OpenEditions Books Presses de l'Ifpo.

« Avant propos. L’action publique face aux débordements du social au Maghreb: le cas de la formation professionnelle initiale et de l’aide à l’emploi », in Catusse M., Destremau B. et Verdier E. (ed.), L’Etat face aux ‘débordements’ du social au Maghreb. Formation, travail, protection, Paris, Karthala, pp. 3-8.

« L’Etat social à l’épreuve de ses trajectoires au Maghreb », avec B. Destremau, in Catusse M., Destremau B. et Verdier E. (ed.), L’Etat face aux ‘débordements’ du social au Maghreb. Formation, travail, protection, Paris, Karthala, pp. 9-32.

« Maroc : un fragile état social dans la réforme néolibérale », in Catusse M., Destremau B. et Verdier E. (ed.), L’Etat face aux ‘débordements’ du social au Maghreb. Formation, travail, protection, Paris, Karthala, pp. 121-148.

2009

« Maroc : un État fragile dans la réforme néolibérale », Alternative Sud, « Retour de l’État. Pour quelles politiques sociales ? », Centre Tricontinental, Louvain-la-neuve, édition Syllepses, vol. 16, n°2, pp. 59-83.

« Gestion communale et clientélisme moral au Maroc : les politiques du Parti de la justice et du développement », avec Zaki L., Critique internationale, ISSN : 1290−7839, janvier, n°42, pp. 73-91. 

« Servizi sociale di Hezbollah: sforzo di guerre ethos religioso e risorze politiche », avec J. Alagha, in Mervin S. (ed.), Hezbollah : Fatti, luoghi, protagonisti e testimanianze, Rome, Epoché, p. 105-127.

"Morocco’s Political Economy. Ambiguous Privatization and the Emerging Social Question", in L. Guazzone et D. Pioppi (ed.), The Arab State and Neo-liberal Globalization. The Restructuring of State Power in the Middle East, Reading, Ithaca Press, pp. 185-216.

« Le développement contre la représentation ? La technicisation du gouvernement local au Liban et au Maroc », avec Karam K., in M. Camau, G. Massardier (dir.), Démocraties et autoritarismes - Fragmentation et hybridation des régimes, Paris, Karthala/CSPC, pp. 85-120.

2008

« Une tentative manquée de conversion politique au Maroc. L'échec électoral de l'ancien « patron des patrons » (2001-2007) », Politix, n°3, "Hommes d’affaires en politique", pp. 91-113.

« Les euphémismes de la résistance sociale au Liban », avec Karam K., Alternative Sud, « L’État des résistances dans le Sud-2009. Face à la crise alimentaire », éd. CETRI/Syllepse, vol. 15, n°4, pp. 103-109. ISBN: 978−2−84950−14−43.

« Libano: la “Repubblica mercato” e le logiche di una “questione sociale” », avec K. Karam, Afriche e Orienti, janv., pp. 51-70. 

« Les services sociaux du Hezbollah. Effort de guerre, ethos religieux et ressources politiques », avec J. Alagha, in S. Mervin (dir.), Le Hezbollah. État des lieux, Paris, Actes Sud, pp. 123-146.

2007

« Decentralization and its paradoxes in Morocco », avec Cattedra R. et Idrissi Janati M., in B. Driesken, F. Mermier and H. Wimmen (ed.), Cities of the South: Citizenship and Exclusion in the 21st Century, London, Saqi Books, coéd. Ifpo, p. 113-135.

« Les vraies fausses surprises du score PJD au Maroc. Législatives 2002 », in J. Massal et O. Dabène (dir.), La Surprise électorale, Paris, Karthala/CSPC.

2006

« Ordonner, classer, penser la société : les pays arabes au prisme de l’économique politique », in É. Picard (dir.), La Politique dans le monde arabe, Paris, Dalloz, pp. 215-238.

« Stratégies notabiliaires et recomposition du paysage urbain de Casablanca », avec Cattedra R., in Henia A. (dir.), Être notable au Maghreb. Dynamique des configurations notabiliaires, Paris, Maisonneuve & Larose.

2005

Introduction « Le travail et la question sociale au Maghreb et au Moyen-Orient », avec É. Longuenesse et B. Destremau, Revue des mondes musulmans et de la Méditerranée, n°105-106, pp. 15-43.

« La réinvention du social dans le Maroc », in É. Longuenesse, B. Destremau, M. Catusse (dir.), "Le Travail et la question sociale au Maghreb et au Moyen Orient", REMMM, n°105-106, pp. 221-246.

« Municipaliser les villes ? Le gouvernement des villes marocaines à l’épreuve du politique et du territoire », avec R. Cattedra et M. Idrissi Janati, in De Miras C. (dir.), Intégration à la ville et services urbains au Maroc. Apport du programme PRUD à l’analyse de l’urbanisation au Maroc : gouvernance, services collectifs et compétences urbaines, publication INAU/IRD, pp. 313-361.

2004

« L’ambigua democratizzazione del Marocco », in F. Bicchi, L. Guazzone et D. Pioppi (ed.), La Questione della Democrazia nel Mondo Arabo. Stati, società et conflitti, Milano, Polimetrica, pp. 245-270.

« Les Coups de force de la représentation » in M. Bennani Chraïbi, M. Catusse et J.-C. Santucci (dirs), Scènes et coulisses des élections. Les législatives de 2002 au Maroc, Paris, Karthala, pp. 69-104.

2003

« À propos de l’entrée en politique des entrepreneurs marocains », Naqd, n°19/20, 2004, pp. 127-153.

« "Ni tout à fait le même, ni tout à fait un autre". Métamorphose et continuité du régime marocain", avec F. Vairel, Maghreb Machrek, 2003, n°175, pp. 73-91.

2002

« L’Entrepreneur politique dans la réforme. Discours et praxis de la libéralisation », in A. Roussillon (dir.), "La Réforme et ses usages", Hespéris-Tamuda, vol. XXXVIII, pp. 261-288.

« Le charme discret de la société civile. Ressorts politiques de la formation d’un groupe dans le Maroc "ajusté" », Revue Internationale de Politique Comparée, n°2, pp. 297-318.

Autres

2017

« Des Umifre au chevet d’un débat de société », Cahiers des IFRE, 4, déc., p. 8-16.

« Jusqu’où ira la résilience libanaise ? Les paradoxes de la formule libanaise », Ramses 2018, Paris, IFRI, p. 200-203

2013

« Maroc. De l’indépendance du Maroc jusqu’à Mohammed VI », Encyclopaedia Universalis, 2013.

2008

Elisabeth Longuenesse, Professions et société au Proche-Orient. Déclin des élites, crise des classes moyennes, Rennes, Presses universitaires de Rennes.

2005

« Chronique Maroc 2003 », Annuaire de l’Afrique du Nord 2003, Paris, CNRS éditions, pp. 205-233.

« Le Local en questions. Débats de recherches », Annuaire de l’Afrique du Nord 2003, Paris, CNRS éditions, p. 5-9.

Rapports d’expertise

avec K. Karam, 2010, Le Liban de Taëf en panne de réforme, Arab Initiative Reform, rapport en français, en arabe et en anglais, 41 p. 

avec K. Karam, 2009, Liban : des élections pourquoi faire ? Arab initiative reform, rapport en français, en arabe et en anglais. 

avec K. Karam pour International Crisis Group, 2009, Les élections libanaises : vers un nouveau cycle de confrontation ? Middle East Report N°87, 4 juin, 33 p.

Bringing the State Back In? Un panorama régional du rôle de l’Etat dans les transformations sociales au Proche-Orient / إعادة الدولة إلى الواجهة؟ تصوّر إقليمي لدور الدولة في التحوّلات الإجتماعي (Rapport pour l’UNESCO, programme MOST, avril 2008, 43 p.)

Avec Blandine Destremau, 2008, La protection sociale dans les pays du Maghreb. Synthèse de recherche, Rapport de synthèse pour la MiRE (ministère de la Santé et des affaires sociales).

2004, participation à la rédaction de Les Sociétés civiles du Sud. Un état des lieux dans trois pays de la ZSP, Cameroun, Ghana, Maroc, étude coordonnée par R. Otayeck, Centre d’étude d’Afrique noire, Institut d’études politiques de Bordeaux / Ministère des affaires étrangères.

2003, avec R. Cattedra et M. Idrissi Janati, « Municipaliser les villes ? Le Gouvernement des villes à l’épreuve du politique et du territoire au Maroc », in E. Lebris (dir.), Les Municipalités dans le champ politique local. Effets de l’importation des réformes de décentralisation dans la gestion de villes d’Afrique et du Proche Orient, programme PRUD, GEMDEV / ISDED, 2003, 97 p.

Co-encadrements de thèses

Anis Chérif Alami, (avec Assia Boutaleb, CESSP, Paris 1), L’épreuve de la misère : du politique sans aventure ? Une enquête à Beyrouth auprès des habitants des camps de Chatila et de Burj Barajneh. 2020.

Mariette Ballon, (avec Sophie Béroud, Triangle, Lyon 2). Quelle représentation des travailleurs en Palestine ? Analyse des pratiques et des formes d’action au sein de la Palestinian General Federation of Trade Unions (PGFTU). Aide à la mobilité internationale, IFPO, 2020.

Thomas Langlois, Serveurs et servis dans les établissements mondialisés de la nuit tunisienne. Travail, migrations et inégalités (avec Delphine Mercier, LEST, ED 355). Contrat doctoral ED 355, 2020.

N. Aljane, Université Paul-Valéry-Montpellier (avec R. Cattedra, ED60), thèse soutenue en 2019.

Y. Mirman, IEP-CHERPA/Aix-Marseille Université (avec Ch. Traïni, CHERPA, ED 67), thèse soutenue le 5 mars 2019.

M. Scala, IREMAM/Aix-Marseille Université (avec R. Jacquemond, IREMAM, ED 355), thèse soutenue le 3 septembre 2020.

Contrats et programmes de recherche

2013-2020 : Membre des programmes successifs : « L'appartenance locale en Méditerranée. Relations sociales, droits, revendications » (GDRI PALOMED / APRI LabexMed) puis « Les mots de la citoyenneté » (édition en ligne d’un livre augmenté adossé à l’ANR PROCIT), sous les dir. d’I. Grangaud (IREMAM), T. Glesener (TELEMMe), S. Cerruti (CRH/EHESS) et S. Bargaoui (Université de la Manouba, Tunis) (2013-2020).

2016-2018 : Membre du programme « Liban. Un miroir des sciences sociales », sous la dir. de C. Raymond (post-doctorante, ERC Social Dynamics of Civil Wars, Université Paris 1) et S. Hanafi (AUB), soutenu par le programme CEDRE (Hubert Curien).

2013-2017 : Core researcher du programme « WAFAW », soutenu par l’ECR, sous la dir. de F. Burgat (IREMAM).

2013-2017 : Co-responsable avec B. Destremau du WP « macro » du programme Power2Youth, soutenu par le 7ème PCRD de l’UE, sous la dir. de D. Pioppi et M. C. Paciello (Istituto affari internazionali, Rome).

2010-2011 : Membre du programme de recherche « Médiation publique dans les métropoles du Maghreb et du Moyen-Orient : concurrences foncières et accès au logement (Amman, Beyrouth, Casablanca, Damas, Istanbul, Le Caire, Téhéran) », soutenu par le programme MerSi de l’Agence universitaire de la francophonie (AUF), sous la coord. de V. Clerc (IRD).

2008-2011 : Coordinatrice du contrat de recherche programme « Tanmia. Le développement : fabriques de l’action publique dans le monde arabe ? », soutenu par l’ANR.

2009-2010 : Coordinatrice du programme « Mobiliser et voter. Les élections législatives et municipales libanaises », avec K. Karam (LCPS) et O. Lamloum (IFPO), contrat de recherche IFPO / Lebanese Center for Policy Studies.

2005-2008 : Coordinatrice du programme « L’action publique face aux débordements du social au Maghreb : Réguler le moins d’État ? Le cas de la formation professionnelle initiale et de l’aide à l’emploi », contrat de recherche MSH / IREMAM (Aix-en-Provence), LEST (Aix-en-Provence), CRASC (Oran- Algérie), CREQ (Marrakech) et UFR d’économie des organisations de l’Université Mohammed V de Rabat, soutenue par le Programme mobilisateur d’appui pour la coopération en sciences humaines et sociales entre le Maghreb et la France.

2001-2004 : Co-coordinatrice du programme « Les Municipalités dans le champ politique local. Effets des modèles exportés de décentralisation dans la gestion des villes en Afrique et au Proche-Orient », avec, A. Favier (CERMOC, Liban), E. Lebris (IRD), R. Sidi Boumedine (CREAD, Algérie), Contrat de recherche GEMDEV/ IRD (Paris), IREMAM, CREAD, CERMOC dans le cadre du programme de recherches urbaines sur le développement (PRUD).

Conseils et instances scientifiques

 - 2019-2023 : Membre du comité d’éthique du programme ERC Dream. (sous la dir. de L. Dakhli).
 - 2019-2020 : Présidente du jury du prix Michel Seurat (GIS-MOMM avec l’IISMM et Orient XXI).
 - 2019 : Membre du comité d'évaluation HCERES du CEDEJ (USR 3123).
 - 2019 : Membre du comité d'évaluation HCERES de l'IFEA (USR 3131).
 - 2018-2022 : Membre du comité d’éthique du programme ERC Tarica.
 - 2018-2022 : Membre élue du conseil de laboratoire de l’IREMAM.
 - 2017- : Membre du conseil scientifique de la MSH Sud (Montpellier).
 - 2017- : Membre du conseil d’orientation scientifique du MUCEM, Musée des civilisations - Europe et Méditerranée.
 - 2012- : Membre nommée au Conseil scientifique des Instituts français de Recherche au Maghreb du ministère des Affaires   étrangères (membre du bureau 2012-2013).
 - 2011-2019 : Membre nommée au Comité de programme du Département Environnement et société du Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement (CIRAD). Présidente par intérim (2019).
 - 2011-2014 : Membre nommée puis élue au conseil de laboratoire de l’IREMAM.
 - 2004-2006 : Membre élue au conseil de laboratoire de l’IREMAM.

Sociétés savantes et associations professionnelles

- 2019-2022 : Présidente de la Société des études sur le Moyen-Orient et les mondes musulmans (SEMOMM).
- 2019-2023 : Membre de l’Association française de sociologie, de l’Association française de science politique, et l’Association des chercheurs de Politique africaine.

Responsabilités éditoriales

- 2013-2017 : Directrice de la collection des études contemporaines des Presses de l’Ifpo.
- Depuis 2012 : Membre du comité scientifique de la Revue des mondes musulmans et de la Méditerranée et du comité scientifique de L’Année du Maghreb.
- 2006-2013 : Membre du comité de rédaction de la revue Politique africaine.
- 2000-2004 : Membre du comité de rédaction de l'Annuaire de l’Afrique du Nord.