Partenaires

CNRS
 




Rechercher

Maison méditerranéenne des sciences de l'homme Iremam
5 rue du Château de l'Horloge
BP 647
13094 Aix-en-Provence
France
Contact

Accueil > Activités de recherche > Pôle disciplinaire Langues, Littérature, Linguistique

1. Littérature arabe, Traduction, Traductologie

Participants : C. Audebert, M. Bakhouch, M. Chèvre, R. Jacquemond, P. Larcher, H. Lessan-Pezechki, Fatima Al Zawiya Al Baydani.

Doctorants 2017-2018 : Mohamed Ali Abdel-Jalil, Nedjma Atoui, Eylaf Bader Eddin, Enrichetta Battista, Fella Bendjilali, Iman Bouoiyour, Simon Dubois, Neda Sharifi, Michele Scala, Zeynab Sadeghi, Neila Thouaibia.

Post-doctorant 2017-2019 : Sbeih Sbeih

Les travaux couvrent la littérature arabe classique (principalement la poésie ancienne, dans ses aspects textuels et anthropologiques) ainsi que littérature orale et la poésie dans la péninsule arabique (dans le cadre du groupe de recherches sur la poésie orale CEFAS/IREMAM). Ils portent également sur la littérature historique et les chroniques en langue persane de la période seldjoukide et des débuts de l’histoire ottomane dans une perspective d’histoire comparée turco-persane.

En littérature arabe moderne, les travaux abordent le champ littéraire arabe à partir d’un point de vue sociologique et interrogent les rapports entre littérature, politique et société, en particulier dans le contexte postérieur à 2011 (partenariat avec le Centrum für Nah- und Mittelost Studien, Université de Marburg), ainsi que la production éditoriale arabe pour la jeunesse et les codes de l’image narrative.
Les activités de traduction littéraire s’accompagnent de recherches traductologiques, dans le domaine de la poésie arabe archaïque et autour des traductions et adaptations de cette poésie dans l’orientalisme savant et littéraire, et autour des flux contemporains de traduction de et vers l’arabe dans une optique de sociologie des échanges interculturels (partenariat avec la Fondation du roi Abdul Aziz Al Saoud de Casablanca et l’Arab Center for Research and Policy Studiesde Doha), en lien avec les recherches menées par le réseau aixois des comparatistes et traductologues travaillant sur d’autres aires linguistiques.