Partenaires

 



Rechercher



Maison méditerranéenne des sciences de l'homme Iremam
5 rue du Château de l'Horloge
BP 647
13094 Aix-en-Provence
France
Contact

Accueil > Séminaires de Master et de recherche > Séminaires hors les murs (2018-2019) > Archives Séminaires hors les murs > Archives Séminaires IISMM-EHESS et EHESS (2010-2018) > Archives 2010-2011 > 2010-2011

Droits de propriété, droits à la propriété dans les sociétés de l’époque moderne (Europe, Maghreb)

Animé par Simona Cerutti (directrice d’études, EHESS), Isabelle Grangaud (chargée de recherche, CNRS-IREMAM)

Adresse : bât Le France, 190-198 ave de France (salle 2 RdC) 75013 Paris.

1er et 3e jeudis du mois de 15 h à 17 h

Dans ce séminaire nous voudrions travailler autour de la relation existant entre accès aux droits de propriété et attribution des droits liés à l’appartenance locale dans les sociétés modernes au nord et au sud de la Méditerranée. Nous partons du constat que dans ces aires géographiques éloignées et régies par des systèmes politiques différents, la condition de “citoyen”, de baldî ou de sujet d’un pouvoir central, est étroitement liée à la reconnaissance des capacités à transmettre des propriétés. Ainsi, l’exercice de ces droits permet de dessiner les limites de la communauté locale aussi bien que celles de formations territoriales plus vastes.

Les configurations sociales qui en ressortent sont plus proches de l’expérience des acteurs que celles produites de l’extérieur, à travers les catégories d’analyse du chercheur. En ce sens le questionnement autour des rapports entre appartenance locale et propriété nous parait être une entrée privilégiée pour des travaux qui se veulent à la fois analytiques - attentifs aux catégories et aux langages utilisés par les acteurs sociaux - et investis dans une dimension comparative. La comparaison, en effet, portera moins sur des « objets » ou des institutions apparemment proches dans les différentes aires géographiques (la famille, la communauté etc.), que sur les processus sociaux d’attribution ou de gestion des droits de propriété susceptibles d’agir sur les formes prises par ces objets.

Calendrier

18 novembre : Introduction

2 décembre : Ecrire la propriété. Présentation d’une enquête en cours dans le fonds ottoman algérien

16 décembre : (Séance non publique)

Rencontre : Repenser l’assimilation et l’intégration en Méditerranée. Des enjeux historiques aux débats contemporains, Collège d’Espagne (salle et horaires à préciser)

20 janvier : Relations de voisinage et droits de propriété au Maghreb à l’époque moderne

3 février : Conflits autour des droits de propriété à Alger dans les premières décennies de la conquête française

17 février : Propriété et construction communautaire

3 mars : Marché immobilier et liens sociaux

17 mars : Processus d’appropriation/processus de redistribution

7 avril : Le travail comme propriété. Etats savoyards, XVIIIe siècle

5 mai : Michela Barbot (Université Bocconi, Milan), Propriété immobilière et appartenance locale (Italie, XVIe-XVIIIe siècles)

19 mai : Les biens des étrangers (XVIIe-XVIIIe siècles)

16 juin : Conclusions