Partenaires

CNRS
 



Rechercher



Maison méditerranéenne des sciences de l'homme Iremam
5 rue du Château de l'Horloge
BP 647
13094 Aix-en-Provence
France
Contact

Accueil > Activités de recherche > Pôle Sciences sociales du contemporain

3. Enjeux urbains dans les mondes arabes et musulmans

Participant : Saïd Belguidoum.

Depuis le début des années 2000, les pays du Maghreb et du Mashrek vivent une nouvelle étape de leur transition urbaine. Espace de vie de près de 70 % des populations, les villes ont connu un essor considérable. L’armature urbaine est de plus en plus dense et la hiérarchie des réseaux urbains se renforce. Métropoles nationales ou régionales, moyennes et petites villes, villes en reconfiguration, villes nouvelles (celles de l’urbanisme programmé) ou nouvelles villes (celles des dynamiques locales), les villes des mondes arabes sont plurielles. Traversées par leurs contradictions, agitées par leurs tensions, elles sont à la recherche d’une cohérence et d’une structuration sous l’action conjointe et contradictoire des politiques publiques et des différents agents sociaux. Autant de défis communs à relever pour les sociétés des mondes arabes et musulmans qui à des degrés divers, et en fonction de caractéristiques particulières héritées d’histoires contrastées, ont développé des processus de construction de leurs sociétés urbaines selon des modalités singulières. Cette thématique a pour ambition d’explorer différents champs permettant de mieux appréhender les dynamiques urbaines en privilégiant comme approches les reconfigurations urbaines et les redistributions socio-spatiales, la production et la circulation des modèles urbains et architecturaux, les politiques publiques et les enjeux de la gouvernance urbaine, les urbanités, les liens sociaux et le sociabilités urbaines, les cultures urbaines, les pratiques des espaces publics, les groupes sociaux dans la ville, les identités locales et les échelles d’appartenance et les mobilités dans la ville.


Alger © Wikicommons