Partenaires

 



Rechercher



Maison méditerranéenne des sciences de l'homme Iremam
5 rue du Château de l'Horloge
BP 647
13094 Aix-en-Provence
France
Contact

Accueil > Pages personnelles > Des doctorants

COQ Mattéo

Doctorant contractuel à l’IREMAM (Aix-Marseille Université)
ED 355 ‘‘Espaces, Cultures, Sociétés’’

Contact : matteo.coq@etu.univ-amu.fr





Thèmes de recherche

  • Histoire de l’Iran safavide et de l’Empire ottoman (XVIe–XVIIe s.)
  • Histoire des dynamiques qizīlbāš
  • Genèse de l’État moderne en Iran safavide
  • Problématiques, enjeux et représentations de la frontière ottomano-safavide
  • Relations entre populations nomades et sédentaires

Membre du Pôle Histoire et islamologie : objets et pratiques
Membre du Groupe d’études iraniennes de l’IREMAM

Sujet de thèse  : La construction étatique des Safavides à l’aune des conflits avec les Ottomans : les dynamiques qizīlbāš à la frontière ottomano-safavide (1469-1618).

Direction : Nicolas Michel (AMU/IREMAM) et Homa Lessan-Pezechki (AMU/IREMAM)
Thèse financée par un contrat doctoral de l’InSHS avec mobilité en UMIFRE (IFEA).

Résumé  : Au XVe siècle, les régions de l’Anatolie orientale, du Caucase et du plateau iranien sont caractérisées par leur morcellement politique et leur absence de frontières au sens moderne du terme. De nombreux pouvoirs autonomes allant de tarīqa religieuses et militantes à de puissantes confédérations turkmènes s’y développent. Cette grande région est alors de plus en plus marginalisée par rapport aux puissances voisines en raison de ses frontières floues, sa grande porosité et son absence d’État centralisé. C’est à partir de 1501 que la tarīqa safaviyya s’empare de l’ensemble du plateau iranien et fonde la dynastie safavide (1501-1722). En parallèle, l’Empire ottoman (1302-1924) accentue sa pression en Anatolie orientale et s’y établit définitivement comme une puissance rivale des Safavides.

Si le XVIe siècle est marqué par les nombreux conflits entre ces deux puissances majeures du monde musulman à l’époque moderne, l’objectif de ce projet de thèse n’est pas une réécriture de l’histoire de leurs affrontements. L’enjeu sera au contraire de montrer comment les interactions entre ces deux empires amènent progressivement à l’instauration d’une frontière physique et administrative. Cette étude met en avant deux axes de recherche principaux : la frontière elle-même, vue autant comme une aire d’échanges économiques et culturels qu’un lieu de la mise en œuvre des idéologies impériales, et de la construction étatique des Safavides. Cette réflexion doit englober la relation entre le pouvoir monarchique et les Qizīlbāš, l’élément tribal à la fois élite militaire et aristocratique. L’objectif sera de montrer par une analyse des réseaux de clientèles en Perse safavide comment les Qizīlbāš s’intègrent dans le processus de développement des États modernes, à la fois en Anatolie et sur le plateau iranien.

Cette étude utilisera les sources ottomanes et safavides (chroniques, manuels d’administration et documents d’archives) mais aussi les récits de voyageurs européens.

Formation

Depuis septembre 2019 : doctorant en Histoire (AMU/IREMAM).

2017-2019 : Master 2 d’Histoire, Civilisations, Patrimoine : Le monde moderne et contemporain (AMU). Mémoire : Shāh Muḥammad Khudābanda (1578-1587) : les tentatives de restauration monarchique face aux réticences des émirs qizīlbāš, sous la direction de C. Rhoné-Quer et H. Lessan Pezechki.

2016-2017 : Master 1 d’Histoire, Civilisations, Patrimoine : Le monde moderne et contemporain (AMU). Mémoire : La Perse Safavide : les relations entre les Tājīk et les Qīzīlbāš, 1500-1534, sous la direction de C. Rhoné-Quer et J. Dumas.

2016-2019 : DU LCE : Langues et cultures : Persan (niveau continuant).

2013-2016 : Licence Histoire (AMU).

Publications & Communications

Publications

2020 Article à venir : « Les relations entre les Tājīk et les Qizīlbāš : une étude des réseaux de clientèle en Perse safavide (1500-1534) ». Actes du colloque Iran, entre héritages pluriséculaires et réalités contemporaines, 27-28 Mars 2018, Aix-en-Provence, à paraître aux éditions Brepols/IFRI, 2020.

2020 Article à venir : « La pratique du pouvoir : l’itinérance de la cour safavide sous shāh Khudābanda (1578-1586) », 3ème colloque international de Littérature comparée Voyages, Voyageur. Mutation des savoirs, Conscience de soi, Conscience de l’Autre, 29-30 Octobre 2019, Université Ferdowsi, Mashhad, Iran.

Communications

2019 : « Histoire de la frontière turco-iranienne sous les empires ottoman et safavide aux XVIe-XVIIe siècles (présentation du projet de thèse) », Séminaire de l’équipe d’histoire de l’IREMAM, 23 septembre, MMSH, Aix-en-Provence.

2019 : « Problématiques et enjeux historiographiques d’une étude sur le règne de shāh Khūdābanda (r. 1578-1588) », Séminaire interne de l’IFRI, 4 Avril, IFRI, Téhéran, Iran.

Stages linguistiques et séjours de recherche

2021 (à venir) Séjour linguistique à l’Institut Dehkhoda, Téhéran (Iran).

2020 (à venir) Séjour linguistique et de recherche à Istanbul (Turquie). Séjour financé grâce à une bourse de l’IFEA (Institut Français d’Études Anatoliennes).

2019 Séjour linguistique et de recherche de 3 mois (Janvier-Mars) à l’Université Ferdowsi, Mashhad (Iran). Séjour financé grâce à une bourse de l’IFRI (Institut Français de Recherche en Iran).

2017 Séjour linguistique de 2 semaines (février) à l’Institut Saadi, Téhéran, Iran.

Langues

Français (langue maternelle), Anglais (lu, écrit et parlé), Espagnol (niveau scolaire), Persan (niveau continuant, en cours), Turc (niveau débutant, en cours).