Partenaires

 



Rechercher



Maison méditerranéenne des sciences de l'homme Iremam
5 rue du Château de l'Horloge
BP 647
13094 Aix-en-Provence
France
Contact

Accueil > Pages personnelles > Des doctorants

DARROMAN Hugo

Doctorant contractuel à l’IREMAM (Aix-Marseille Université)
ED 355 "Espaces, Cultures, Sociétés"

Courriel : hugo.darroman@etu.univ-amu.fr



- Membre du Pôle Sciences sociales du contemporain

Spécialité : Histoire du cinéma

Thèmes de recherche

  • Cinéma révolutionnaire palestinien
  • Mouvement du Troisième Cinéma
  • Histoire transnationale : transferts culturels
  • Esthétique militante et révolutionnaire
  • Auto-représentation au cinéma

Thèse en cours
« Une histoire transnationale du cinéma révolutionnaire palestinien (1967-1982). Transferts culturels France-Palestine » sous la direction de Fabienne Le Houérou (CNRS/IREMAM).

Résumé : cette thèse propose une approche transdisciplinaire de la question du cinéma révolutionnaire palestinien entre l’année 1967, où le premier groupe de cinéastes palestiniens a été fondé, et l’année 1982, où il a été dissous alors que l’OLP fuyait Beyrouth. La perspective adoptée est celle de l’histoire transnationale : en décrivant les transferts culturels entre médiateurs français et palestiniens, il s’agit de comprendre, à travers les divers points de contact, la dimension internationale de ce mouvement, dans la mesure où il est pensé en relation avec les divers mouvements de libération nationale dans les pays du « Tiers-Monde » et le mouvement du Troisième Cinéma. L’analyse cinématographique d’un corpus composé de films palestiniens et de films français ayant été produits en relation avec l’OLP permet d’y déterminer des transferts de formes ou de discours qui marquent une conception nouvelle du cinéma, d’une part dans son idéologie et dans son esthétique (intrinsèquement liés), d’autre part dans son mode de production. Enfin, une démarche relevant de l’anthropologie visuelle s’intéresse à la manière dont ce cinéma constitue une prise en main des militants palestiniens sur leur image et aux conséquences de cela, à travers la diffusion de ces films en France, sur le traitement de la question de Palestine.

Publications

A paraître : « Ahed Tamimi : la construction médiatique d’une héroïne palestinienne », dans Lévy-Bertherat D., Zamour F. (dir.), L’Épopée des petites filles, L’improviste, 2019.

Travaux universitaires

Le peuple palestinien en images : usages amateurs de la vidéo dans le cadre de l’activisme médiatique palestinien. Mémoire de Master 2 (sous la direction de Cécile Boëx), Paris, EHESS, 2018.

Congrès, colloques, conférences, séminaires

2019

« Le langage cinématographique de l’exil », Séminaire Filmer l’Exil (IREMAM, ICM-G, Responsable : Fabienne Le Houérou), Paris, Cinéma le Saint-André-des-Arts, 14-15 novembre.

2018

« Ahed Tamimi : la construction médiatique d’une héroïne palestinienne », Colloque « L’Épopée des petites filles », Département Littérature et langages, École Normale Supérieure.

Langues

Français (langue maternelle), anglais (courant), arabe littéral (en apprentissage), espagnol (élémentaire)