Partenaires

 



Rechercher



Maison méditerranéenne des sciences de l'homme Iremam
5 rue du Château de l'Horloge
BP 647
13094 Aix-en-Provence
France
Contact

Accueil > Actualités d’ailleurs > Archives Actualités d’ailleurs 2015-2018

iReMMO -Université populaire

Dans le cadre du cycle 2018-2019 de l’Université populaire Méditerranée-Moyen- Orient : questions de société, sociétés en question

Religiosité, sécularisation : les tendances contradictoires
Samedi 17 novembre 2018, 10h30-16h, iReMMO, Paris.

Séance 1 – 10h30 – 13h00
Dialogue à deux voix sur la place de la religion dans la cité au sein des sociétés musulmanes
Jacques Huntzinger, ancien diplomate, agrégé de droit public, actuellement directeur de recherche au Collège des Bernardins où il est co-responsable du séminaire « Liberté de religion et de conviction en Méditerranée : les nouveaux défis ». Ancien haut-fonctionnaire aux Nations-unies et ancien ambassadeur de France. Engagé de longue date dans le dialogue méditerranéen, il a notamment coordonné les Ateliers culturels méditerranéens et a été ambassadeur en mission auprès de l’Union pour la Méditerranée. Auteur notamment de Les printemps arabes et le religieux : la sécularisation de l’islam (Parole et silences éditions, 2014) et Initiation à l’islam (Editions du Cerf, 2017).
Jean-Jacques Pérennès, directeur de l’Ecole biblique et archéologique française de Jérusalem. Dominicain, économiste de formation, il a vécu dix ans en Algérie et quinze ans en Égypte où il a été secrétaire général, puis directeur de l’Institut dominicain d’études orientales (Idéo). Ses principaux centres d’intérêt tournent autour du dialogue interreligieux, de l’évolution politique du monde arabe et de la situation des chrétiens d’Orient.

Séance 2 – 14h30 – 16h
La sécularisation en Iran : théologie, histoire, société
Amélie-Myriam Chelly, sociologue, chercheure associée au CADIS EHESS-CNRS, spécialiste du monde iranien et des islams politiques. Auteure de Iran, autopsie du chiisme politique (Editions du Cerf, 2017), issu de sa thèse « La sécularisation du chiisme et la République islamique d’Iran », dirigée par Farhad Khosrokhavar.

En savoir plus et inscription