Partenaires

 



Rechercher



Maison méditerranéenne des sciences de l'homme Iremam
5 rue du Château de l'Horloge
BP 647
13094 Aix-en-Provence
France
Contact

Accueil > Actualités d’ailleurs > Archives Actualités d’ailleurs 2015-2018

CERI - Table ronde

Table ronde l’occasion de la sortie du double numéro de Maghreb-Machrek sur le thème :
« Les minorités au Moyen-Orient : sortir des sentiers battus » (sous la direction d’Isabel Ruck).

Initié par un appel à communication lancé en juillet 2017, ce travail est le fruit d’une collaboration internationale, entre chercheurs arabes et européens. L’enjeu : proposer une réflexion plus étendue autour du concept de minorité. En effet, l’importance accordée aux minorités religieuses ou ethniques a souvent engendré une lecture binaire du fait minoritaire, résumant celui-ci à une simple opposition entre « musulmans et non-musulmans » ou entre « arabes et non-arabes ». Cette vision nous paraissait bien trop étriquée pour rendre compte de la complexité et de la mutation de la question minoritaire au Moyen-Orient au cours du XXIe siècle. La perpétuation d’une lecture contribue à enfermer les groupes religieux ou ethniques dans des catégories identitaires rigides ne permettant, ni de saisir la possible recomposition des identités en fonction de l’évolution des rapports de force, ni d’interroger l’auto-perception des groupes, ni non plus de contribuer à la promotion d’une identité résolument citoyenne.

Responsables scientifiques : Catherine WIHTOL DE WENDEN, Isabel RUCK.

Programme

9h30 : Accueil
9h45 : Ouverture / Mot de bienvenue et introduction

10h00-11h00
Premier panel : La minorité comme une catégorie d’analyse mouvante

Interventions :
Isabel RUCK, Sciences Po : Construction et évolution de la question minoritaire au Moyen-Orient : de l’Empire ottoman à nos jours.
Massoud SHARIFI-DRYAZ, Université de Barcelone : Les Kurdes, une minorité nationale trans-étatique.
Saoud EL MAWLA, Professeur retraité de l’Université libanaise : Le mouvement houthite au Yémen : d’une minorité politico-religieuse à une stratégie d’hégémonie.

11h-11h15 : pause café

11h15-12h15 : Deuxième panel : Les minorités religieuses et ethniques comme une réalité socio-historique du terrain moyen-oriental

Interventions :
Saad SALLOUM, Mustansiriya University, Irak : Minorities in Iraq and their Participation in Iraqi Politics.
Yasser QOUS, étudiant en Master à l’EHESS et Directeur exécutif de la « African Community Society » : The West African Community in Jerusalem : Process of Settlement and Local Integration.
Laure GUIRGUIS, IREMAM & CESPRA : Définir l’ennemi national : restauration sécuritaire et production des « minorités » en Egypte durant la présidence d’Al-Sissi.

12h15-13h15 : pause déjeuner

13h15-13h30 : Introduction à la réflexion sur les « nouvelles » minorités par Isabel Ruck

13h30-15h00 : Troisième panel : Changements sociétaux et émergence de « nouvelles catégories » de minorités dans les sociétés arabo-musulmanes

Interventions :
Catherine WIHTOL DE WENDEN, Sciences Po-CERI : Les travailleurs migrants dans la région du Golfe.
Tamirace FAKHOURY & Lynn ABI RAAD, Lebanese American University (LAU) : Refugee as Minorities - Displaced Syrians as a « new minority » in Lebanon’s Sectarian Power-Sharing System
Zakaria TAHA, Université de Grenoble : La situation juridique de la femme syrienne un statut fragile et minorisant.
Sébastien BOUSSOIS, ULB & UQAM : La société israélienne et ses minorités sexuelles (intervention via Skype depuis Montréal).

15h00-15h15 : pause café

15h15-16h30 : Quatrième Panel : Du principe de subordination à la gouvernance du pluralisme dans les sociétés moyen-orientales.

Interventions :
Clement STEUER, Institut oriental de l’Académie tchèque des sciences : La gouvernance de la diversité en Egypte.
Zaid EYADAT, University of Jordan : Modern Islamic Theorizing on Minorities : An Alternative Model (à confirmer)

16h30 : conclusions.

En savoir plus