Partenaires

 



Rechercher



Maison méditerranéenne des sciences de l'homme Iremam
5 rue du Château de l'Horloge
BP 647
13094 Aix-en-Provence
France
Contact

Accueil > Manifestations scientifiques (colloques, rencontres-débats...) > Colloques, conférences... (participation des membres de l’Iremam) > En 2018

25e Congrès annuel EUROCLIO

25e Congrès annuel EUROCLIO - European Association of History Educators

Dialogues méditerranéens : enseigner l’Histoire au-delà de nos horizons

21-26 avril 2018, divers lieux, Marseille.

avec notamment Julien Loiseau (AMU Iremam)

La Méditerranée a souvent été décrite comme le berceau des civilisations. En anglais et dans les langues romanes, c’est la mer "entre les terres". En réalité historiquement, la Méditerranée a connu plusieurs noms. Les Romains l’ont appelée Mare Nostrum (Our Sea). En arabe et en turc, la mer est souvent appelée la mer blanche (al-Bahr al-Abyad et Akdeniz, respectivement) ; En hébreu, on l’appelle Yam Gadol (Grande mer), et Mittelmeer allemand (Middle Sea).

Depuis l’Antiquité, le bassin méditerranéen a été le centre des trois religions monothéistes, de civilisations florissantes, de migrations, du développement des échanges culturels, scientifiques et économiques, mais il a été aussi au coeur des guerres. Aujourd’hui, il est malheureusement, le théâtre d’une crise humanitaire qui met au défi le leadership collectif autour de la mer.

L’histoire, le patrimoine et l’éducation à la citoyenneté ont un rôle décisif à jouer dans la compréhension des défis actuels autour de la Méditerranée. C’est précisément la raison pour laquelle EUROCLIO et APHG ont décidé de choisir "Dialogues méditerranéens : enseigner l’Histoire au-delà de nos horizons" comme thème de ce 25e Congrès annuel. Les questions abordées sont les suivantes :

Comment rendre les défis actuels compréhensibles à travers l’histoire de la région méditerranéenne ?

Comment pouvons-nous travailler vers des dialogues méditerranéens vraiment significatifs ?

L’éducation à l’histoire peut-elle nous permettre de regarder au-delà de nos horizons européens ?

Et comment pouvons-nous enseigner l’histoire en regardant au-delà de nos horizons ?

En savoir plus

Programme