Partenaires

CNRS
 



Rechercher



Maison méditerranéenne des sciences de l'homme Iremam
5 rue du Château de l'Horloge
BP 647
13094 Aix-en-Provence
France
Contact

Accueil > Actualités d’ailleurs > Archives Actualités d’ailleurs 2015-2018

Orient XXI - Conférence

La presse indépendante, six ans après les Printemps arabes

Vendredi 2 juin 2017, 19h-21h, Forum 104, 104 rue de Vaugirard
75006 Paris.

En 2011, la liberté d’expression faisait partie des revendications des soulèvements populaires qui ont bouleversé le monde arabe. Six ans après ces événements, la liberté de la presse permet de mesurer les évolutions politiques et sociales dans les différents pays de la région. Du Maroc à l’Irak, les situations sont très diverses et nécessitent d’examiner le contexte local. Et si la Tunisie fait figure d’exemple pour ses progrès en la matière, on constate de graves reculs en Égypte ou en Syrie. Dans des pays en transition démocratique ou sous régime autoritaire, comment des journalistes parviennent-ils à enquêter et publier en tout indépendance ?

Les mutations du journalisme à l’ère du numérique permettent à ces journalistes de défendre leur indépendance. De nouveaux supports et des modèles innovants sont devenus autant de moyens de contourner les obstacles d’une censure multiforme. Mais les sites de presse en ligne répondent avant tout à une volonté d’informer en enquêtant sur les grandes questions qui travaillent nos sociétés.

En présence de :

Lina Attalah, cofondatrice et ancienne rédactrice en chef de Mada Masr, média en ligne créé en 2013 au Caire ;

Nahla Chahal, écrivaine, chercheure et journaliste ; elle dirige le pure player Assafir Arabi qui couvre le monde arabe depuis le Liban ;

Lina Ejeilat, cofondatrice et rédactrice en chef de 7iber, webmagazine créé en 2007 en Jordanie ;

Karam Nachar, directeur exécutif du collectif Al-Jumhuriya, plateforme média sur la Syrie et le monde arabe, créée en 2012 à Istanbul ;

Sana Sbouai, journaliste et cofondatrice de Inkyfada, pure player créé en 2014 en Tunisie.

- Micheline Tobia, cofondatrice et rédactrice de Mashallah News, fondé en 2010 au Liban.

Ces journalistes nous feront part de leur expérience et dresseront un portrait de la situation dans leur pays. Les communications seront introduites par Alain Gresh, directeur d’Orient XXI. L’échange sera suivi d’un débat avec la salle.

Entrée libre, mais il faut s’inscrire en ligne ici


En savoir plus