Partenaires

CNRS
 




Rechercher

Maison méditerranéenne des sciences de l'homme Iremam
5 rue du Château de l'Horloge
BP 647
13094 Aix-en-Provence
France
Contact

Accueil > Pages personnelles > Des doctorants

BOUJANA Najat

Doctorante à l’IREMAM (Aix-Marseille Université) 
depuis 2016-2017
ED 355 "Espaces, Cultures, Sociétés"

Courriel : najetboujana@gmail.com

Spécialité : Littérature arabe, islamique






Directeur de thèse : Mohamed Bakhouch et co-direction Brigitte Foulon.

Sujet de thèse : La mémoire collective à travers le prisme d’auteurs de l’Occident musulman du VIIIe-XVe siècle. 


Recherches doctorales

Mes recherches doctorales portent sur la mémoire collective de la civilisation musulmane du VIIIe-XVe siècle à travers les récits de voyage de ’Al-ʿAbdarī, auteur habitant chez les Ḥâḥâ, près de Mogador, lorsqu’il entreprit son voyage, en 688/ 1289 et de ʿAbd-Allah ibn Aṣ-Ṣabbāḥ, auteur andalou d’une riḥla du XIVe ayant une valeur importante pour éclairer la vision du monde d’un Mudéjar tardif. Notre étude sera concentrée sur un genre littéraire, appelé riḥla, production musulmane spécifique de l’Occident musulman.

Ces riḥla-s donnent une idée sur l’imaginaire des Musulmans d’Occident et représentent en quelque sorte un lieu de mémoire, dont la fonction est d’arrêter le temps et d’immortaliser les souvenirs.
Ce projet a pour but d’analyser la construction de la mémoire collective dans des textes d’auteurs ayant une vision du monde se définissant par une identité culturelle de leur lieu de vie et leurs expériences personnelles. Ainsi, le texte d’Ibn aṣ-Ṣabbāḥ donne un aperçu de la façon dont un individu de la communauté des Mudéjāres perçoit les développements divers des institutions et des personnalités dans le monde islamique. Dans le cas de ce projet, il s’agit d’une recherche inédite puisque les recherches sur les textes arabes de l’époque médiévale n’ont jamais porté sur la mémoire collective.

Périodisation des recherches : VIIIe – XVe siècles

Aire géographique des recherches : Dār al-Islām

Mots clés : Mémoire – Identité – riḥla – Imaginaire – Époque médiévale - Maghreb