Partenaires

 



Rechercher



Maison méditerranéenne des sciences de l'homme Iremam
5 rue du Château de l'Horloge
BP 647
13094 Aix-en-Provence
France
Contact

Accueil > Séminaires de Master et de recherche > Séminaire de recherche FLS (Filmer les Suds) (2014-2017) > Séances 2017

Séance Filmer les Suds

Responsables : Fabienne Le Houérou et Kamel Chachoua

Rendre visible l’invisible

Vendredi 17 février 2017, MMSH, Salle 101
Avec Olivier Dubuquoy, géographe.

« ZONE ROUGE », un film de Laetitia Moreau et Olivier Dubuquoy.

L’usine d’alumine de Gardanne fait couler beaucoup d’encre, divise le gouvernement, oppose les écologistes à ses salariés, les pêcheurs aux miniers, les habitants aux experts en toxicologie. Mais cela ne date pas d’hier ! Car depuis 50 ans, les industriels qui ont successivement dirigé cette usine se sont ingéniés à inventer bien des astuces, greenwashing et sciencewashing, pour faire accepter tant aux autorités politiques, scientifiques et sanitaires qu’aux populations, l’innocuité des boues toxiques, résidus de la transformation de la bauxite en alumine et valider le choix de leur rejet en Méditerranée. ZONE ROUGE raconte cette désinformation toxique.

Auteurs : Laetitia Moreau & Olivier Dubuquoy
Coproducteurs : Les Films d’Ici 2 & Gorgone Production - Eric Gleizer
Direction de production : Annouk Guerin
Musique Originale : Léandro Guffanti
Producteur : Les Films d’Ici & Bachibouzouk – Laurent Duret
Producteur exécutif : Laurent Duret
Partenaires : Procirep
Version originale : VF
Version Disponible : VF
Durée : 52’

Olivier Dubuquoy est un géographe altermondialiste qui collabore régulièrement avec des collectifs, des ONG, des médias et des institutions. Ses travaux récents visent la mise au jour des pratiques de désinformation et de « sciencewashing » propres à l’industrie pétrolière et gazière, à l’industrie de l’alumine et aux lobbies de l’économie circulaire
.

Laetitia Moreau est réalisatrice qui après avoir fait des études de droit et de sciences politiques à Bordeaux a intégré le Centre de formation des journalistes de Paris (CFJ). En 1997, le réalisateur Daniel Karlin filme un des vendeurs de La Rue pour son documentaire Les Raisons de la Colère. C’est le début de sa carrière de cinéaste-documentaire.