Partenaires

CNRS
 




Rechercher

Maison méditerranéenne des sciences de l'homme Iremam
5 rue du Château de l'Horloge
BP 647
13094 Aix-en-Provence
France
Contact

Accueil > Activités de recherche > Axes Transversaux

Axe transversal 1. Politiques éducatives, pratiques pédagogiques et interactions sociales dans les sociétés musulmanes d’Europe et du monde arabe

Responsables  : Juliette Honvault et Christine Mussard.

Cet axe invite à développer de nouvelles thématiques relatives aux modalités de transmission et d’apprentissage dans l’espace arabo-musulman, mais aussi dans les lieux où les populations originaires de cet espace vivent et constituent des minorités. Les politiques éducatives, les pratiques pédagogiques, les approches didactiques, les contenus prescrits, enseignés et réellement reçus, tout comme les lieux, les conditions et les acteurs des processus de transmission/apprentissage sont appréhendés dans les spécificités de cet espace.

Deux volets, dédiés l’un à la formation et l’autre à la recherche, structurent cet axe :

  • Le premier vise à identifier et prendre en compte les besoins de la communauté éducative de l’académie d’Aix-Marseille, et plus précisément des enseignants du second degré. L’évolution des contenus d’enseignement et le contexte actuel génèrent des besoins de formation auxquels l’expertise du laboratoire tente de répondre. Un partenariat entre l’Ecole Supérieure du Professorat et de l’Education (ESPE), l’Association des Professeurs d’Histoire-Géographie (APHG), le rectorat et l’IREMAM a été mis en place en vue d’organiser des rencontres dédiées à ces temps de formation.

Calendrier 2017 :
- Atelier n°1 : « L’Histoire entre enseignement et recherche », Mercredi 4 janvier 2017, ESPE – site d’Aix.
- Atelier n°2 : « Détours pédagogiques », Mercredi 31 mai 2017, ESPE – Site d’Aix.

  • Le second volet s’organise autour d’un séminaire de recherche mensuel. Il regroupe les travaux relatifs à l’éducation portés par des chercheurs issus des différentes équipes de l’IREMAM (Sciences sociales du contemporain, Histoire et islamologie, Langues, littérature et linguistique). Les questions de recherche abordées se nourrissent des apports d’une l’historiographie récente, mais aussi des éventuels besoins de la communauté enseignante de l’académie.

Cette année (2017-2018), la thématique retenue est celle de "L’école à l’épreuve"  :

Nos travaux seront consacrés à l’éducation en contextes de crises, de guerres, ou de ruptures.

Lieux de l’enfance à protéger et de l’avenir à construire, les institutions éducatives consacrent les temps forts de l’ordinaire et du quotidien, et sont, à ce titre, un des derniers refuges de la vie « normale ». Les ruptures et les perturbations d’ordre économique, politique, social, administratif, sanitaire ou même climatique, sont appréhendées comme des moments durant lesquels émergent de nouveaux acteurs dans le monde éducatif, de nouveaux supports d’enseignement, des accommodements, de nouvelles références ou de nouveaux objectifs. Les documents créés à l’occasion de ces « moments » particuliers méritent d’être analysés dans leur capacité à éclairer, dans le creux de la rupture, des aspects souvent peu accessibles de la vie ordinaire et familiale qui se déroule autour de « l’école » (au sens large), mais aussi produire de nouvelles légitimités, ou de nouvelles façons de concevoir le rôle des institutions éducatives.

L’objet d’observation se veut large : il englobe aussi bien l’école et ses programmes, ses personnels, ses batiments, ses rhétoriques et ses rythmes, que ses publics, la question de l’accès à l’école, ou des choix de structures éducatives des familles.

Une attention particulière sera portée à ce que l’on entend par « l’épreuve » : de quoi est-elle le nom ? Il s’agira d’identifier précisément ce qui « pose problème » à l’école, en prenant en compte les écarts éventuels entre réalité et discours, et la façon dont l’épreuve se construit, se comprend, se réinterprète ou s’imagine, y compris au sein même de l’école et auprès de ses acteurs.

Les séances, mensuelles, se dérouleront normalement le lundi après-midi, de 14h à 16h30, en salle André Raymond (A259) et, dès le mois de janvier, en salle A219.
Le calendrier est encore en cours d’élaboration :

  • 18 septembre : bilan et perspectives du séminaire.
  • 16 octobre : Penser "l’école à l’épreuve" : sources et ressources (lectures communes).





Participants  : Mounira Chariet , Aurélia Dusserre, Irene Gonzalez, Juliette Honvault, Françoise Lorcerie, Christine Mussard, Chloé Pellegrini (LAMES), Camille Rhoné-Quer, Iris Seri-Hersch, François Siino, Annalaura Turiano.