Partenaires

CNRS
 




Rechercher

Maison méditerranéenne des sciences de l'homme Iremam
5 rue du Château de l'Horloge
BP 647
13094 Aix-en-Provence
France
Contact

Accueil > Manifestations scientifiques (colloques, rencontres-débats...) > Cycle d’ateliers organisé par l’IREMAM

Enseigner les mondes arabes et musulmans

Crédits photo © Aurélia Dusserre


Enseigner les mondes arabes et musulmans

Cycle d’ateliers organisé par l’IREMAM - Axe Éducation

Mercredi 4 janvier 2017

13h30-17h
ESPE site d’Aix, Amphi D, Aix-en-Provence



Atelier n°1 : L’histoire entre enseignement et recherche


L’Atelier « L’histoire entre enseignement et recherche » est la première rencontre d’un cycle organisé par l’Iremam en partenariat avec l’Ecole Supérieure du Professorat et de l’Education (ESPE), l’Association des Professeurs d’Histoire-Géographie (APHG), le rectorat de l’Académie d’Aix-Marseille. Ces séances se proposent d’articuler les recherches en sciences sociales sur les mondes arabes et musulmans aux enseignements dispensés dans le secondaire sur des thématiques relevant de cette aire. Ces rencontres prendront notamment la forme de formations basées sur des recherches en cours et destinées aux enseignants d’histoire-géographie en poste et aux futurs enseignants de l’Académie d’Aix-Marseille.

Groupe de travail à l’IREMAM : Christine Mussard, Iris Seri-Hersch, Juliette Honvault, Aurélia Dusserre, Annalaura Turiano, Camille Rhoné, François Siino.

°°°

Le cycle d’ateliers « Enseigner les mondes arabes et musulmans » est une activité de l’axe « Politiques éducatives, pratiques pédagogiques et interactions sociales dans les sociétés musulmanes d’Europe et du monde arabe ».

Cet axe est conçu comme transversal aux différentes équipes du laboratoire (Sciences sociales du contemporain, Histoire et islamologie, Langues, littérature et linguistique). Il invite à développer de nouvelles thématiques relatives aux modalités de transmission et d’apprentissage dans l’espace arabo-musulman, mais aussi là où les populations originaires de cet espace vivent et constituent des minorités. Les politiques éducatives, les pratiques pédagogiques, les approches didactiques, les contenus prescrits, enseignés et réellement reçus, tout comme les lieux, les conditions et les acteurs des processus de transmission/apprentissage sont appréhendés via des approches attentives à la diversité des contextes et des échelles d’analyse.

Dans une optique de décloisonnement des recherches dites d’ « aires culturelles », les réflexions conduites à l’IREMAM seront mises en relation avec les travaux menés par d’autres laboratoires membres de SFERE, et l’ensemble des disciplines qui s’y rattachent lors de rencontres ponctuelles.

La tenue d’un séminaire structurera la recherche et les liens avec les laboratoires SFERE.

Cet axe est également pensé comme un lieu d’identification et de prise en compte des besoins de la communauté éducative de l’académie, et plus précisément des enseignants du second degré. L’évolution des contenus d’enseignement et le contexte actuel génèrent des besoins de formation auxquels l’expertise du laboratoire pourrait répondre. Un partenariat entre l’Ecole Supérieure du Professorat et de l’Education (ESPE), l’Association des Professeurs d’Histoire-Géographie (APHG), le rectorat et l’IREMAM est en cours d’élaboration pour organiser des rencontres et dispositifs de formation.

4 thèmes de recherche sont envisagés :
  • Acteurs, stratégies et parcours dans le monde éducatif et savant
  • Lieux, dispositifs et supports d’enseignement
  • Ajustements éducatifs en contextes de crises et de ruptures
  • Représentations, valeurs et altérité véhiculés par les enseignements

Participants :
Mounira Chariet (science politique, doctorante)
Chiara Diana (histoire contemporaine)
Aurélia Dusserre (histoire contemporaine)
Ahmed Ghouati (sciences de l’éducation, chercheur associé)
Irene Gonzalez (histoire contemporaine, chercheuse associée)
Jean-Robert Henry (sociologie)
Juliette Honvault (histoire contemporaine)
Françoise Lorcerie (sociologie)
Christine Mussard (histoire contemporaine)
Catherine Pinon (linguistique et didactique de l’arabe, chercheuse associée)
Camille Rhoné (histoire médiévale)
Manuel Sartori (linguistique et didactique de l’arabe, chercheur associé)
Iris Seri-Hersch (histoire contemporaine)
François Siino (sociologie)
Annalaura Turiano (histoire contemporaine, post doctorante)