Partenaires

 



Rechercher



Maison méditerranéenne des sciences de l'homme Iremam
5 rue du Château de l'Horloge
BP 647
13094 Aix-en-Provence
France
Contact

Accueil > Parutions 2009-2018 > En 2016

Le Cédrat, La Jument et La Goule

par Marie-Pierre Oulié


Le Cédrat, La Jument et La Goule.
Trois poèmes préislamiques de ‘Alqama b. ‘Abada,
Khidâsh b. Zuhayr et Ta’abbata Sharran
.





Traduits de l’arabe, présentés et annotés par Pierre Larcher
Edition bilingue, Collection La petite bibliothèque de Sindbad
Paris et Arles, Sindbad/Actes Sud, 2016, 96 p.



Il s’agit ici de la traduction de trois poèmes préislamiques, trois questions qui nous mènent de l’histoire même de la poésie arabe préislamique à son interprétation, anthropologique ou mythologique. Le cédrat, c’est le fruit à l’odeur pénétrante, métaphore de la femme en son palanquin, qu‘Alqama b. ‘Abada évoque dans son poème en mîm ; la jument, c’est la monture de l’aïeul que Khidash ibn Zuhayr invoque dans sa Mujamhara comme le symbole de la foi jurée ; la goule, c’est le cryptide associé à Ta’abbata Sharran, qui, dans un poème en lâm, raconte l’avoir rencontrée et tuée.


Pierre Larcher, docteur ès lettres, est professeur de linguistique arabe à l’université d’Aix-Marseille ; il a longtemps séjourné, comme enseignant ou chercheur, dans différents pays du monde arabe. Auteur de nombreux travaux de linguistique, il réserve depuis toujours une part de son activité à la traduction littéraire , avec une prédilection pour la poésie arabe préislamique.
Chez Sindbad/Actes Sud ont déja paru : Le Guetteur de mirages. Cinq poèmes préislamiques (2004), Le Brigand et l’Amant. Deux poèmes préislamiques (2012) et, Abû Kabîr al-Hudhalî, Zuhayra ! Quatre poèmes à sa fille sur la vieillesse et la mort (2014).

En savoir plus sur l’ouvrage sur le site d’Actes Sud

En savoir plus sur Pierre Larcher