Partenaires

 



Rechercher



Maison méditerranéenne des sciences de l'homme Iremam
5 rue du Château de l'Horloge
BP 647
13094 Aix-en-Provence
France
Contact

Accueil > Séminaires de Master et de recherche > Séminaires d’enseignement du Master MAMHS (AMU/DEMO) (M2 recherche) 2019-2020

HSMCU02 - Séminaire thématique commun

Master 2 « Langues et sociétés, Mondes arabe, musulman et hamito-sémitique »


HSMCU02 - Séminaire thématique commun
« Le monde arabe et musulman dans tous ses États »


Responsables : Philippe Cassuto et Myriam Laakili

Les séances ont lieu tous les vendredis de 15h à 18h en salle 1 de la MMSH, du 13 septembre 2019 au 6 décembre 2019 sauf exceptions

Le séminaire est ouvert à tous les chercheurs, enseignants-chercheurs, doctorants et étudiants intéressés, inscrits ou non dans cette formation, quelle que soit leur discipline.

Les mondes arabes et musulmans ont été marqués, en 2011, par ce qu’il est convenu d’appeler les « Printemps arabes ». Les États concernés sont, aujourd’hui encore, ébranlés à plus d’un titre et ont connu et connaissent toujours des transformations majeures, entre décompositions (Syrie), recompositions (Tunisie) ou retour de l’autoritarisme. Ces évènements de grande ampleur ont généré des effets multiples, sociaux, politiques et économiques, bien au-delà de l’espace géographique d’où ils ont émergé. Pour Ibn Khaldûn, l’État s’apparente à un processus complexe et ambivalent qui s’appuie sur une violence organisée, tout en s’efforçant de la réduire à néant [1]. De son côté, Weber définit l’État comme « une communauté humaine, qui à l’intérieur d’un territoire déterminé (...) revendique pour elle-même et parvient à imposer le monopole de la violence physique légitime [2] » et trois types de légitimité, à partir desquelles sa domination peut se déployer : traditionnelle, charismatique et rationnelle. En s’appuyant entre autres sur ces théorisations, on s’interrogera, dans le cadre de ce séminaire, sur les enjeux, modalités et formes des recompositions étatiques à l’œuvre. Seront passées au crible de nos analyses les différentes expériences étatiques passées ou en cours, les diverses aspirations des acteurs, entre résurgences de formes anciennes d’autorité, réinvestissements doctrinaux et identitaires, et déploiement de nouveaux liens solidaires, au-delà des frontières nationales. Ce séminaire ambitionne d’interroger la thématique de l’État et les notions afférentes susceptibles d’éclairer l’exercice du pouvoir dans les pays arabes (et au-delà, dans les mondes iraniens, turcs et berbères) : territoire, citoyenneté, autorité, société civile etc., en portant la focale tant sur la fabrique des frontières et du pouvoir que sur la manière dont ces thèmes sont déclinés et investis dans les différents pays en question. Lors des séances de ce séminaire, des intervenants appartenant à différentes disciplines des sciences humaines et sociales apporteront des éclairages sur différents thèmes en lien étroit avec la notion d’État, mobilisant des questionnements et des problématiques majeurs, à travers différentes époques, lesquels questionnent, plus fondamentalement, l’avenir des sociétés arabes.

Mots-clefs  : État ; territoire ; pouvoir, citoyenneté ; mondes arabes et musulmans



Calendrier 2019

13 septembre 2019 : séance introductive, Philippe Cassuto et Myriam Laakili, séance non publique.

20 septembre 2019 :
Formation d’une société

  • (Intervention annulée) Hassan Bouali : « Le califat d’Ibn al-Zubayr (64/72-683_692) : quelle construction étatique ? ».
  • Julien Loiseau : « L’État dans le Proche-Orient arabe de la fin du Moyen Âge : de la théorie d’Ibn Khaldūn aux pratiques de la Dawlat al-Atrāk ».

Références bibliographiques :
Sylvie Denoix et Anne-Marie Eddé, Gouverner en Islam (xe-xve siècles). Textes et documents, Paris, Publications de la Sorbonne, 2015 (anthologie de textes).
Julien Loiseau, Les Mamelouks (xiiie-xvie siècle). Une expérience du pouvoir dans l’Islam médiéval, Paris, Seuil, 2014.
Gabriel Martinez-Gros, L’empire islamique (viie-xie siècle), Paris, Passés composés, 2019.

27 septembre 2019 :
Autour de l’Empire : l’exemple de l’Empire ottoman

  • Michel Balivet : Aux origines de la construction d’un État impérial : L’État ottoman de Mehmed le Conquérant à Soliman le Magnifique XVe-XVIe siècles.
  • Gérard Groc : Un État pour une Réforme.

4 octobre 2019 :
Période coloniale : l’imposition d’un État

  • Aurélia Dusserre : La construction cartographique du pouvoir colonial : le cas des débuts de la colonisation française en Algérie.
  • Nessim Znaien : L’État colonial au concret ? Deux exemples de gouvernances alimentaires dans la Tunisie coloniale.

11 octobre 2019 :
États autoritaires versus États démocratiques ?

  • Vincent Geisser : Aperçu théorique sur la question de l’autoritarisme, études de cas au Maghreb.
  • Thomas Pierret : Les régimes sultaniens : réflexions à partir du cas syrien.

18 octobre 2019 :
États et politiques publiques

  • Saïd Belguidoum : Modèle urbain de l’État et réappropriation par les populations, cas de l’Algérie.
  • Myriam Catusse : L’État face aux débordements du social au Maghreb.

Références bibliographiques :
M. Catusse et B. Destremau, « L’État social à l’épreuve de ses trajectoires au Maghreb », in Myriam Catusse, Blandine Destremau, Eric Verdier (dir.). L’État face aux débordements du social au Maghreb. Formation, travail, protection, Karthala, pp. 9-32, 2010. (Papier en ligne sur Hal SHS).
Melani Cammett, Lauren Morris MacLean (eds.), “Non-State Actors, States and Citizens and the Provision of Social Welfare in the Global South”, Comparative International Development, Numéro special, 46, no. 1 (Spring 2011).

25 octobre 2019 :
États et minorités dans le monde arabe et musulman

  • Bernard Botiveau : Se convertir au chiisme ? Le pluralisme religieux interrogé par les révolutions arabes.
  • Hélène Claudot-Hawad : Nation ethno-confessionnelle et modèle étatique hérité de la colonisation : l’impossible africanité du nord de l’Afrique (à travers deux exemples de gestion de l’amazighité).

8 novembre 2019 :
Langue de l’État versus langue(s) des citoyens

  • Catherine Miller : Langue(s) de l’état versus langues des citoyens : ce que le rapport aux langues nous disent des formations étatiques.

15 novembre 2019 Amphithéâtre de la MMSH :

  • Diffusion du film Kingdom of Heaven de Ridley Scott et discussion autour du film.
    En présence de Michel Balivet, historien, spécialiste des Croisades.

22 novembre 2019 :
État et pouvoir dans la littérature

  • Mohamed Bakhouch : Le poète et le prince à l’époque umayyade : le cas d’al-Akhtal et de Abd al-Malik b. Marwân.
  • Richard Jacquemond : Les écrivains et le pouvoir dans l’Égypte moderne.

29 novembre 2019 : séance avec les étudiants, Philippe Cassuto et Myriam Laakili. Séance non publique

Intervention de Myriam Benraad annulée. Séance avec les étudiants, Philippe Cassuto et Myriam Laakili. Séance non publique
6 décembre 2019 :
Les États à l’épreuve de la contestation islamique


[11 Voir à ce sujet Gabriel Martinez Gros, Ibn Khaldûn et les sept vies, Actes Sud/Sindbad, 2006.

[22 Max Weber, Le savant et le politique, trad. de l’all. par Catherine Colliot-Thélène, « La politique comme profession et vocation », La Découverte, 2003, p. 118.