Partenaires

CNRS
 



Rechercher



Maison méditerranéenne des sciences de l'homme Iremam
5 rue du Château de l'Horloge
BP 647
13094 Aix-en-Provence
France
Contact

Accueil > Manifestations scientifiques (colloques, rencontres-débats...) > Rencontres-Débats de l’IREMAM > En 2015-2016

Rencontre-Débat de l’IREMAM

par Marie-Pierre Oulié




L’Espagne au Maroc :
une éducation coloniale (1912-1956)


Rencontre-Débat autour du livre
d’Irene González González

Spanish Education in Morocco, 1912-1956. Cultural Interactions in a Colonial Context

Mardi 14 juin 2016
14h30, MMSH, Salle Georges Duby



Séance animée par Iris Seri-Hersch





Durant le Protectorat espagnol au Nord du Maroc (1912-1956), l’éducation fut utilisée par l’administrateur espagnol comme un instrument au service de la colonisation. Eduquer les jeunes marocains au sein d’un système scolaire favorable aux intérêts espagnols était considéré comme un moyen de contrôler la population et de prévenir toute opposition à la puissance coloniale. Cette politique éducative se traduisit notamment par la création d’une école dite « hispano-arabe » inspirée du modèle mis en œuvre par la France en Algérie avec les écoles « franco-arabes ».
Cette école connut un processus de « marocanisation » plus théorique que réel, la législation censée favoriser ce processus étant sans arrêt contrecarrée par la pratique effective. La politique éducative espagnole au Maroc s’est également traduite par la création d’une structure administrative destinée à intervenir indirectement au sein des autres modèles éducatifs tels que les écoles coraniques et les écoles nationalistes.

Irene González González

Historienne, spécialiste du Maroc colonial, ses travaux ont porté sur la politique éducative de l’Espagne au Nord du Maroc pendant le Protectorat, sujet auquel elle a consacré de nombreuses publications. Entre 2011 et 2013, elle a été accueillie en tant que post-doctorante au sein de l’IREMAM. Sa participation aux travaux de l’équipe d’histoire, les échanges d’idées avec ses membres et l’accès à de nouvelles sources lui ont permis de repenser et reformuler sa thèse. L’un des résultats de cette collaboration a été la publication de l’ouvrage Spanish Education in Morocco, 1912-1956. Cultural Interactions in a Colonial Context (Sussex Academic Press).
Actuellement, Irene González est chercheuse dans le Groupe d’Etudes sur Sociétés Arabes et Musulmanes (GRESAM) de l’Université de Castilla-La Mancha (Espagne) et chercheuse associée à l’IREMAM. Ses recherches récentes portent sur la politique religieuse de l’administration coloniale espagnole au Maroc à travers l’étude du champ éducatif.

En savoir plus sur Irene González González

En savoir plus sur l’ouvrage

Retrouver les Rencontres-Débats de l’IREMAM