Partenaires

 



Rechercher



Maison méditerranéenne des sciences de l'homme Iremam
5 rue du Château de l'Horloge
BP 647
13094 Aix-en-Provence
France
Contact

Accueil > Parutions 2009-2019 > En 2015

Daniel Panzac (1933-2012)

Daniel Panzac (1933-2012)

La république de Venise et les régences barbaresques au XVIIIe siècle.
Un exemple des relations Nord-Sud en Méditerranée occidentale.

Edition établie, présentée et annotée par Salvatore Speziale.
Avant-propos de Michele Brondino

Editions Publisud, 2015, 356 p.
Collection : Italies

Dans cet ouvrage posthume, la Méditerranée est au centre d’une analyse serrée des relations aussi bien pacifiques que conflictuelles entre les puissances des deux rives. La République de Venise, d un côté, la Régence de Tunis, de l’autre, personnifient le délicat équilibre existant au XVIIIe et XIXe siècles, entre Nord et Sud, entre Occident et Orient, entre chrétiens et musulmans. Un équilibre qui demande, pour régner, « ou plus de paix, ou plus de guerre ». Daniel Panzac, dans un dialogue permanent avec l’historiographie contemporaine, s’appuyant sur un imposant travail de fouilles archivistiques, unissant ses compétences d’histoire politique, économique et sociale, nous livre ici un ouvrage dont l’ampleur et la profondeur éclairent le cours de l’Histoire et la biographie de ses protagonistes, une étude quantitative et une analyse qualitative qui dessinent une fresque bien définie de la mouvance de rapports de forces entre les deux rives de la Méditerranée du passé et qui nous mène inévitablement à réfléchir sur d’autres époques et surtout sur le présent.

Daniel Panzac (Lille, 1933-Aix-en-Provence, 2012), agrégé de l’Université, docteur ès Lettres, membre de l’IREMAM depuis 1985 et, enfin, directeur de recherche émérite au CNRS, était historien de l’Empire ottoman et de la Méditerranée entre l’Époque moderne et contemporaine.

Après des travaux sur l’évolution démographique et sanitaire, il a poursuivi des recherches sur la place et le rôle de la mer du point de vue économique et politique. Auteur de dix livres et de plus de quatre-vingts articles parus en plusieurs langues, directeur de sept ouvrages collectifs et organisateur de nombreux colloques internationaux, il a reçu en 1986 le Prix de la Société Française d Histoire de la Médecine pour son ouvrage La peste dans l’Empire ottoman (1700-1850) (Peeters, 1985) et a obtenu en 2010 le Prix d Histoire et de sociologie Diane Potier-Boès décerné par l’Académie française pour son volume La Marine ottomane (1572-1923) (CNRS, 2009).

En savoir plus sur Daniel Panzac

Salvatore Speziale (Caltanissetta, 1966), est chercheur d’Histoire moderne à Messine. Il a partagé avec Daniel Panzac une amitié de « très longue durée » issue d’intérêts historiques communs. Il a publié une cinquantaine d’articles et cinq monographies parmi lesquelles : Oltre la peste. Sanità, popolazione e società in Tunisia e nel Maghreb (XVIII-XX secolo) (Pellegrini, 1997) et Le altre guerre del Mediterraneo. Uomini ed epidemie tra XVIII e XIX secolo (Città del Sole, 2013).

http://editionspublisud.hautetfort.com/