Partenaires

 



Rechercher



Maison méditerranéenne des sciences de l'homme Iremam
5 rue du Château de l'Horloge
BP 647
13094 Aix-en-Provence
France
Contact

Accueil > Parutions 2009-2018 > En 2014

Soulèvements et recompositions politiques dans le monde arabe


Soulèvements et recompositions politiques dans le monde arabe
sous la direction de Michel Camau (professeur émérite de science politique, Institut d’études politiques d’ Aix-en-Provence) et de Frédéric Vairel (professeur agrégé à l’École d’études politiques de l’Université d’Ottawa).

Éditions Les Presses de l’Université de Montréal, collection PUM, août 2014, 520 p.


Les soulèvements populaires en Tunisie et en Égypte, avec la chute de Ben Ali et de Moubarak, ont produit un effet de démonstration des défauts de la cuirasse de régimes apparemment forts. Leurs succès ont favorisé une propension à l’action dans d’autres pays arabes, au sein de sociétés dont les revendications et les régimes ne sont pas forcément identiques. Ils ont ainsi ouvert un cycle de mobilisations qui, pour l’heure, n’est pas clos.
Mais peut-on parler vraiment de révolution ? De ces affrontements ont surgi de nouvelles façons d’envisager les rapports de pouvoir, et c’est sans doute là que réside la principale « révolution » : une transformation en cours dans les relations politiques, qui place l’ensemble des protagonistes des scènes politiques arabes sous le signe de l’incertitude.
Les auteurs s’appuient sur une connaissance de première main des terrains étudiés et prennent en compte la diversité des contextes pour expliquer ces événements et leurs répercussions au-delà de la rue.

Ont participé à cet ouvrage  : Marie-Noëlle AbiYaghi, Layla Baamara, Claire Beaugrand, Michaël Béchir Ayari, Joel Beinin, Ali Bensaâd, Laurent Bonnefoy, Assia Boutaleb, Myriam Catusse, Marie Duboc, Baudouin Dupret, Youssef El Chazli, Montserrat Emperador Badimon, Jean-Noël Ferrié, Vincent Geisser, Florian Kohstall, Jean Lachapelle, Romain Lecomte, Vincent Legrand, Fabio Merone, Thomas Pierret, Hervé Rayner, Marc Valeri et Leïla Vignal.

Feuilleter cet ouvrage ici.