Partenaires

 



Rechercher



Maison méditerranéenne des sciences de l'homme Iremam
5 rue du Château de l'Horloge
BP 647
13094 Aix-en-Provence
France
Contact

Accueil > Séminaires de Master et de recherche > Séminaire de recherche FLS (Filmer les Suds) (2014-2017) > Archives 2008-Juin 2013 > Séances > En 2009

Séminaire FMAM, Fabienne Le Houérou

MMSH, Aix-en-Provence, Salle Paul-Albert Février

Fabienne Le Houérou évoquera : Un parcours cinématographique d’historienne du fascisme à partir du premier film « Hôtel Abyssinie » 1994, 52 minutes, Arte : «  Les Ensablés Italiens en Abyssinie ». Elle évoquera les traces et empreintes d’un éros d’empire.

La discussion sera animée par Kamel Chachoua et Randi Deguilhem.


Photo d’un « ascaro » érythréen (à gauche) et d’un « ensablé » ex-colon italien en Ethiopie, Addis-Abeba, 1991

Les traces sont des empreintes humaines complexes : physiques et spirituelles. Les colons italiens d’Abyssinie, des années trente, ont laissé des traces matérielles sur le sol. Les ensablés de l’époque fasciste avaient construit 6 000 km de routes, axes qui sont aujourd’hui encore praticables. Ils ont également transmis leur héritage à leurs enfants métis en leur laissant une culture hybride faite de spaghettis bolognaises et de « macchiatto », terme par lequel toute l’Abyssinie désigne la tasse de café sur laquelle surnage un nuage de lait. Traces immatérielles et physiques du passage de ces « petits blancs ». Les enfants de la rencontre Noirs/Blancs symboles de cette période et de la permanence dans le temps de cette aventure coloniale. Les petits Blancs ont découvert une certaine liberté sexuelle avec « les belles Abyssines » (bella Abyssina). Une liberté qui n’existait pas dans l’Italie du Mezzogiorno des années trente. Toute relation ante mariage étant exclue dans cette société catholique de l’Italie du sud. En colonisant l’Ethiopie, les « ensablés » découvrent le concubinage et l’union libre. L’espace, ici l’Ethiopie des années trente, est un territoire à l’Est de l’Afrique, grand comme trois fois la France. Un pays envahi en 1936 par Mussolini. Les ensablés sont les acteurs de cette épopée coloniale. Immigrés volontaires en Abyssinie, ils sont allés coloniser l’ « Impero ».

Cliquez sur l’affiche