Partenaires

 



Rechercher



Maison méditerranéenne des sciences de l'homme Iremam
5 rue du Château de l'Horloge
BP 647
13094 Aix-en-Provence
France
Contact

Accueil > Manifestations scientifiques (colloques, rencontres-débats...) > Colloques, conférences... (participation des membres de l’Iremam) > En 2014

MUCEM : Féminismes d’ici et du Proche-Orient

Biennales des Ecritures du Réel #2

Rencontre imaginée avec Arlette Farge, historienne, et Stéphanie Latte Abdallah, historienne et politiste.

- Samedi 5 avril 2014, 14h30, Marseille

L’idée est de réunir des femmes d’ici et de là-bas prêtes à penser ensemble, à échanger sur les tendances des féminismes aujourd’hui, porteuses d’un féminisme transnational, hybride, qui soulève les questions, les pensées, voire l’action. Cette rencontre est axée sur corps et sexualités puisque c’est ce qui fait débat en ce moment, ici et au Proche- Orient, sous des formes diverses.

Avec :

Arlette Farge (France) : historienne du XVIIIe siècle, directrice de recherche au CNRS, rattachée au centre de recherches historiques de l’EHESS, elle travaille sur les thèmes des identités populaires au XVIIIe siècle, les relations hommes-femmes et l’écriture de l’histoire. Après avoir été co-animatrice de l’émission Les Lundis de l’Histoire sur France Culture, elle collabore régulièrement à La Fabrique de l’histoire sur cette même antenne.

Emilie Giaime (France) : Titulaire d’un doctorat en histoire sur la séduction, elle enseigne les études féministes et l’analyse filmique à Télécom SudParis, et intervient sur ces questions à l’ENC Bessières. Elle a longtemps milité à La Barbe (groupe d’action féministe).

Fatma Enam (Egypte) : féministe égyptienne de la jeune génération de chercheur, elle travaille sur le féminisme islamique et la sexualité en Egypte.

Paola Salwan Daher (Liban) : membre du collectif féministe Libanais Nasawiya , elle participe à la lutte féministe au sein du parti Solidarités en Suisse. Elle est l’auteur du roman Oublier Alep aux éditions Tamyras et tient un blog Myrrh and Mint. Samar Habib (Palestine) : universitaire et écrivain, elle a publié un nombre important d’ouvrages relatifs aux questions du genre et de la sexualité dans le monde arabe. Son roman Rughum and Najda, est une fiction historique qui raconte l’histoire d’amour entre deux femmes à Bagdad au IXème siècle.

Sedef Ecer (Turquie) : auteur dramatique, scénariste, traductrice et journaliste. Sa pièce « L’Absente », première partie du spectacle « Va jusqu’où tu pourras », co-écrit avec les auteurs Michel Bellier et Stanislas Cotton, met en lumière l’immigration des femmes.

Stéphanie Latte Abdallah (France) : historienne et politologue, elle a publié de nombreux travaux sur le genre, les féminismes séculiers et islamiques dans les sociétés arabes, et plus particulièrement en Jordanie et Palestine.

En présence des artistes dont les créations sont présentées dans le cadre de cette semaine consacrée aux femmes en combat : Catherine Boskowitz et Fadwa Suleiman (projet Penthésilée), Karine Fourcy

A retrouver sur le site du MUCEM