Partenaires

 



Rechercher



Maison méditerranéenne des sciences de l'homme Iremam
5 rue du Château de l'Horloge
BP 647
13094 Aix-en-Provence
France
Contact

Accueil > À la une

A lire sur Les carnets de l’IREMAM



L’éducation en Arabie : entre mainmise conservatrice et velléités modernisatrices

par Moustapha Bassiouni
Docteur en Science politique, Sciences Po Lyon/Triangle, Sciences Po Aix/IREMAM

Les évolutions d’une politique publique au prisme du témoignage d’un pédagogue libéral saoudien

Le parcours professionnel d’Ahmad al-‘Issa apporte des éclairages sur le déclin de l’autorité du corps wahhabite après des décennies d’ingérences dans la formation des nouvelles générations en Arabie saoudite. Le récit de vie et la pensée de ce pédagogue formé aux États-Unis constituent un miroir des évolutions de la politique publique en matière d’éducation depuis les années 1960 (1/3). Co-fondateur de l’université privée al-Yamama, il livre un témoignage détaillé de ses expériences et conflits avec ses détracteurs, mettant en évidence la problématique de réforme de l’école et de l’université saoudiennes (2/3). Par ailleurs, son destin semble être précurseur de la modernisation en cours dans l’Arabie post-wahhabite de Mohammed Bin Salman (3/3).
L’école et l’université saoudiennes oscillent toujours entre deux tendances antagonistes : le conservatisme religieux face au modernisme pédagogique et intellectuel. Pour les gardiens de l’orthodoxie wahhabite du royaume (...)

Lire la suite sur Les carnets de l’IREMAM