Partenaires

 



Rechercher



Maison méditerranéenne des sciences de l'homme Iremam
5 rue du Château de l'Horloge
BP 647
13094 Aix-en-Provence
France
Contact

Accueil > Manifestations scientifiques (colloques, rencontres-débats...) > Colloques, conférences... (participation des membres de l’Iremam) > En 2012

Cycle de conférences "Les Rencontres de l’université"

Mardi 11 décembre 2012 à 18h30.
Les noms de dizaines dans la bible hébraïque : patriarches, arche, et matriarches ?
Philippe Cassuto, Professeur des Universités, IREMAM

Entrée libre - Salle Armand Lunel, Cité du livre 8-10, rue des allumettes-13100 Aix en Provence.

Résumé

Les passages sur les nombres et la quantité sont nombreux dans la Bible. Le quatrième livre du Pentateuque est même appelé le livre des Nombres dans la tradition grecque des traductions anciennes de la Bible.
Une règle exégétique ancienne indique qu’il n’y a rien d’antérieur et de postérieur dans la Bible (muqdam u-meuhar). Une autre règle utilisable est celle de Av Tipus, il s’agit pour trouver le sens d’un mot de le mettre en relation avec sa première occurrence chronologique dans l’ordre des livres bibliques : ce que l’on peut traduire par « prototype ».
Pour illustrer cette problématique, nous avons choisi quelques exemples qui portent sur les noms des dizaines qui sont structurées par leur première occurrence. Les nombre quatre-vingt-dix, quatre-vingts, soixante-dix et soixante font référence aux patriarches (Enosh, Qenan et Isaac) et à Moïse. Les nombres cinquante, quarante et trente font référence au Déluge et à l’arche de Noé. Le nombre vingt fait allusion à la destruction de la ville de Gomorrhe par Dieu. Le nombre dix qui a deux formes variables fait allusion d’un côté à la destruction de Gomorrhe et de l’autre à la matriarche Sara. Tout se passe comme si le nombre dix partait de la fin pour nous renvoyer au début du texte pour confirmer la règle du Av Tipus, prototype.

Contact : corinne.flicker@univ-amu.fr et martine.mollet@univ-amu.fr.