Partenaires

 



Rechercher



Maison méditerranéenne des sciences de l'homme Iremam
5 rue du Château de l'Horloge
BP 647
13094 Aix-en-Provence
France
Contact

Accueil > Séminaires de Master et de recherche > Séminaires hors les murs (2018-2019) > Archives Séminaires hors les murs > Archives Séminaires IISMM-EHESS et EHESS (2010-2018) > Archives 2012-2013

Comparaison et contextes (Maghreb et Europe occidentale à l’époque moderne)

Séminaire EHESS

Simona Cerutti, directrice d’étude à l’EHESS
Isabelle Grangaud, chargée de recherche au CNRS (IREMAM)

Troisième vendredi du mois de 10h à 13h, (salle 2, RdC, bât. Le France, 190-198 av de France 75013
Paris)

La difficulté de l’exercice de la comparaison est traditionnellement attribuée à la diversité des
contextes. Leur spécificité a été considérée comme une entrave à tout rapprochement d’objet
qui, inscrit dans son contexte, se trouve chargé d’une irréductible spécificité.
Cette année, nous nous proposons de mener une réflexion autour de la relation problématique
entre comparaison et contextes en suivant un double chemin. D’une part, nous analyserons
des propositions de comparaison récemment élaborées au sein de différentes disciplines
(histoire, anthropologie, sociologie). D’autre part, poursuivant le programme de notre
séminaire, nous nous attacherons à la présentation d’exercices de comparaison à partir d’une
analyse circonstanciée des sources. Le thème de la propriété et de sa relation aux droits de
l’appartenance local au Maghreb et en Europe occidentale à l’époque moderne retiendra tout
particulièrement notre attention.

Calendrier des séances 2012-2013

16 novembre : Simona Cerutti et Isabelle Grangaud, « Sources et mise en contexte. Comparer
des institutions (Maghreb, Europe occidentale, XVIIIème siècle ».

21 décembre : Jean-Paul Zuniga, « Afro-atlantiques ? Statuts et contextes des plèbes
américaines, XVIIIe siècle ».

18 janvier : Romain Bertrand, « La "connexion", guide de la "comparaison" ? Le problème de
l’asymétrie documentaire dans l’ethnographie historique des "situations de contact" à l’époque
moderne ».

15 février : Myriam Catusse, « Comparer les avatars d’une ‘question sociale’ dans des
‘contextes’ marocains et libanais contemporains : sur quelques problèmes de traduction, de
projections et d’interprétation ».

15 mars : Alessandro Stanziani, « Le "retard" économique dans une véritable dimension
historique. L’heuristique du cas russe ».

19 avril : Michela Barbot, « Le changement institutionnel à l’épreuve de la comparaison.
Trois contextes propriétaires face au Code Napoléon (Paris, Milan, Bruxelles, XVIII-XIX
siècles) ».

17 mai : Michel Naepels, « Houaïlou (Nouvelle-Calédonie), Pweto (République
Démocratique du Congo) : l’incomparable ? ».

Informations sur le site de l’EHESS

Programme