Partenaires

 



Rechercher



Maison méditerranéenne des sciences de l'homme Iremam
5 rue du Château de l'Horloge
BP 647
13094 Aix-en-Provence
France
Contact

Accueil > Manifestations scientifiques (colloques, rencontres-débats...) > Colloques, Tables rondes, Journées d’études organisés par l’Iremam > En 2011

Colloque international "Méditerranée Sud, le retour du cosmopolitisme ?..."


Méditerranée Sud, le retour du cosmopolitisme ? Mobilités, altérités et reconstructions identitaires sur la rive Sud de la Méditerranée

Organisé par le Centre Jacques Berque et l’Institut français de Rabat
Le Conseil de la communauté marocaine à l’étranger,
La Bibliothèque Nationale du Royaume du Maroc,

sous la responsabilité scientifique d’Ali Bensaâd, CJB, Rabat/IREMAM, Université de Provence

8 au 10 juin, BNRM (Bilbliothèque nationale du Royaune du Maroc), Rabat


Programme

Mercredi 8 juin

Matinée : 9h-13h

9h-9h30 : Accueil et inscriptions

9h30-10h30 : Séance d’ouverture

Président : Younès Ajarraï, CCME

Rapporteur : Eric Gobe, CNRS- IREMAM

Allocutions d’ouverture

Driss Khrouz
Directeur de la Bibliothèque Nationale du Royaume du Maroc

Beaudoin Dupret
Directeur du Centre Jacques Berque

Ali Bensaâd
CJB, Rabat/IREMAM, Université de Provence
Présentation du colloque : L’"Autre" en Méditerranée du Sud, le retour inattendu ?

10h30-11h : Pause café

Session 1 : Nouvelles immigrations et nouveaux enjeux identitaires au Maghreb

11h-12h30

Anne Balenghen, Université Mohammed V, Agdal-Rabat
Les sociétés du Sud de la Méditerranée face à l’étranger. Le cas marocain

Mehdi Alioua, Université de Toulouse Le Mirail
Quelles rencontres entre transmigrants subsahariens et marocains ?

Yvan Gastaut, Centre de la Méditerranée, Nice
L’immigration chinoise en Algérie ou le cosmopolitisme comme enjeu

Stéphanie Pouessel, IRMC, Tunis
"Réfugiés de luxe à Tunis". De l’Afrique redorée à l’émergence du débat sur le racisme en Tunisie : des nouvelles conjonctures identitaires au Maghreb

12h30 -13h : Débat avec la salle

Après-midi : 14h30-18h30

Président : Kamel Dorai, IFPO
Rapporteur : Yvan Gastaut, Centre de la Méditerranée, Nice

Session 2 : Nouvelles immigrations et nouveaux enjeux identitaires au Maghreb (suite)

14h 30-16h

Mohamed Adergal et Mohamed Berriane, Université Mohammed V, Agdal-Rabat
Présence des immigrés subsahariens à Fès. Rapport à l’espace et à la société dans une ville à la recherche d’une identité cosmopolite

El Asser Abderrazak, Université Hassan II, Mohammedia/Casablanca
Altérité et identité : cas des étudiants subsahariens au Maroc

Hakima Laala Hafdane, Université Hassan II, Mohammedia/Casablanca
Les étudiants subsahariens chrétiens dans la société marocaine. Altérité religieuse et construction identitaire

Anne-Laure Counilh, Migrinter, Poitiers
Nouadhibou : Migrations, modernité sociale, changement urbain et cosmopolitismes contrastés

16h-16h 30 : Débat avec la salle

16h30 : Pause café

17h-18h : Suite des travaux

Samia Hammou, Université Paris Descartes – INED – IRD
Commerçants chinois à Alger. Quelles interactions avec les populations locales ?

Isabel Schäfer, Humboldt University, Berlin
Hybrid identities of migrants between Europe and the Mediterranean

Ali Mebroukine, Université d’Alger
Migrations internationales vers l’Algérie et recompositions identitaires. Quel avenir pour l’État- nation ?

18h-18h 30 : Débat avec la salle

Jeudi 9 juin

Matinée : 9h-13h

Président : Mohamed Berriane, Université Mohammed V, Agdal-Rabat
Rapporteur : Jean-Noël Ferrié, Centre Jacques Berque

Session 3 : L’émigration et ses effets.
Retours sur la question de la citoyenneté

9h-10h30

Catherine De Wenden, CERI-Sciences Po, Paris
La citoyenneté revisitée dans les pays du Sud de la Méditerranée : la transformation du contenu de la citoyenneté sous l’effet de la mondialisation des migrations

Philippe Fargues, Migration Policy Center, Institut Universitaire Européen, Florence
Migration et identité : le paradoxe des influences réciproques

Delphine Perrin, Institut Universitaire Européen, Florence
_ L’ouverture à l’Autre par le renforcement de soi : les voies tortueuses de la citoyenneté. Quels nouveaux liens entre émigration, immigration et citoyenneté à la lumière des réformes des codes de la nationalité, de la famille et des étrangers au Maghreb ?

Madjid Merdaci, Université de Constantine
Les "double-nationalité" et leur place dans les reconstructions identitaires en Algérie

10h30-11h : Débat avec la salle

11h-11h30 : Pause café

11h30-12h30 : Suite des travaux

Eric Gobe, CNRS-IREMAM, Aix en Provence
Les diplômés maghrébins des grandes Ecoles françaises d’ingénieurs, une élite mondialisée entre les deux rives ?

Michaël Ayari et Vincent Geisser, CNRS-IREMAM, Aix en Provence
Un "cosmopolitisme protestataire" ? Réseaux diasporiques et mouvements sociaux au Maghreb

Martina Tazzioli, Goldsmtihs College, Londres
Luttes des migrants, production de nouvelles formes de sociabilité et formes alternatives de citoyenneté dans les pays de la rive sud de la Méditerranée

12h30-13h : Débat avec la salle

Après-midi : 14h30-18h30

Président : Philippe Fargues, Institut Universitaire Européen, Florence
Rapporteur : Kamel Doraï, IFPO Damas

Session 4 : Nouvelles formes de rencontre avec l’Autre :
tourisme de résidence et pèlerinages confrériques

14h30-16h

Mohamed Berriane et M’hammed Idrissi Janati, Université Mohammed V, Agdal-Rabat
Migration du Nord et tourisme de résidence à Fès. Quelles prémices de cosmopolitisme ?

Anne Claire Kurzac-Souali, CJB/Lycée Descartes, Rabat
Lorsque l’étranger est devenu un habitant … Côtoiement et cosmopolitisme diffus dans les médinas du Maroc

Marina Lefebvre, CNRS-IDEMEC, Aix en Provence
Le "charme" d’Essaouira. Réalités de l’installation des migrants nord-européens et impacts sur la société locale d’accueil

David Goeury, Paris IV/ Lycée Descartes, Rabat
Modernisation et cosmopolitisme : au-delà de la présence physique étrangère, les enjeux de développement locaux comme mode direct de branchement sur l’universel. Exemples ruraux et urbains marocains

16h-16h30 : Débat avec la salle

16h30-17h : Pause café

17h-18h : Suite des travaux

Djohara Berriane, Freie Universität, Berlin
Pèlerinages et nouvelles formes de rencontre avec "l’Autre". Cas de la Zaouïa de Ahmad al-Tijani à Fès

Josef Schovanec, EHESS/LESTAMP, Paris
Des minorités entre traditions religieuses, enjeux politiques et création de nouvelles identités sociales : l’exemple des juifs karaïtes et des mourides en Afrique du Nord

Nasser Suleiman-Gabryel, EHESS Paris, IREMAM Aix en Provence
Le "cosmopolitisme pratique" des populations marocaines

18h-18h30 : Débat avec la salle

Vendredi 10 juin

Matinée : 9h-13h

Président : Catherine Withol de Wenden, CERI-Sciences Po, Paris
Rapporteur : Anne Balenghen, Université Mohammed V, Agdal-Rabat

Session 5 : Le « retour » des identités occultées

9h-10h30

Wassila Tamzali, Alger
La disparition de l’Autre

Benjamin Stora, INALCO, Paris
Question identitaire et occultation des minorités au Maghreb

Driss Abbassi, historien, CNRS-IREMAM, Aix en Provence
Quel cosmopolitisme dans l’"identité méditerranéenne" de la Tunisie postcoloniale ?

Christiane Villain-Gandossi, CNRS-TELEME, Aix en Provence
Vers un nouvel équilibre dans les relations Nord/Sud - Sud/Nord, à travers les représentations collectives

10h30-11h : Débat avec la salle

11h-11h30 : Pause café

11h30-12h30 : Suite des travaux

Raed Bader, Université de Bir Zeït
Entre marginalisation et occultation, l’immigration noire africaine en Algérie du 19ème siècle à nos jours

Salim Khiat, CRAP, Alger
Les noirs en Algérie : "les nôtres" et "les leurs". Autochtones et immigrés, les différentes échelles de disqualification

Didier Le Saout, Université Paris VIII
Construction et gestion des identités cosmopolites en Algérie et au Maroc. Mouvements migratoires étudiants, constructions identitaires militantes et volonté étatique d’intégration

Mari Oiry-Varacca, Département de géographie, Université de Genève
Mobiliser les réseaux amazighs globaux pour réinventer les identités locales dans la montagne marocaine

12h30-13h : Débat avec la salle

Après midi : 14h 30-18h 30

Président : Baudouin Dupret, Centre Jacques Berque
Rapporteur : Mohamed Berriane, Université Mohammed V, Agdal-Rabat

Session 6 : La ville, lieu d’interaction identitaire

14h30-16h30

Marie Antoinette Hily, Migrinter et REMI, Poitiers
Espaces de coprésence et d’interaction entre nouveaux migrants et "locaux" à Beyrouth

Assaf Dahdah, Université de Provence
Beyrouth : perspectives cosmopolites et migrations internationales dans une métropole fragmentée

Kamel Doraï, IFPO, Damas
Réfugiés, migrants et pèlerins dans la périphérie damascène. Nouvelles formes de cohabitation et redéfinition identitaire

Philippe Venier, Migrinter, Poitiers
Les identités entrepreneuriales indiennes comme mode d’intégration dans les pays du Golfe

Guillaume Vareilles, CNRS-CRISES, Montpellier III
La Palestine comme territoire métissé. De l’identité du territoire à l’altérité de communautés

Alain Tarrius, Université Toulouse Le Mirail
Les transmigrant(e)s de la rive Sud et leurs étapes françaises : un cosmopolitisme anticipateur d’un nouveau paradigme de l’étranger

16h30-17h : Débat avec la salle

17h-17h30 : Pause café

17h30-18h30 : Allocutions de clôture

Bertrand Commelin
SCAC, Ambassade de France

Driss El Yazami
Président du Conseil de la communauté marocaine à l’étranger

Synthèse argumentaire du colloque (intégral en pièce jointe ci-dessous)

Méditerranée Sud, le retour du cosmopolitisme ?

Mobilités, Altérités et Reconstructions identitaires sur la rive Sud de la Méditerranée.

Les questions de l’altérité, de la coexistence et du « vivre ensemble » se réinvitent dans les pays du Sud de la Méditerranée. Ils s’y reformulent sous une perspective inédite dessinée par l’irruption de l’immigration dans des terres traditionnellement d’émigration. Ces questions stimulent et bousculent des reconstructions identitaires en œuvre où l’illusion d’un entre-soi identitaire national ou culturel est déjà largement fissurée par l’effet de processus de mondialisation qui traversent tous les secteurs de la vie de la région. Mais surtout, elles posent probablement les prémices de l’émergence d’une perspective cosmopolite dans une région d’où elle a été évacuée.

Des immigrés toujours plus nombreux et d’origines toujours plus diversifiées s’établissent dans les métropoles de la rive sud méditerranéenne, devenue de ce fait espace d’immigration. Si leur nombre dément les fantasmes d’un afflux envahissant, leur réalité n’en a pas moins la consistance d’un fait sociétal majeur. Contrainte ou choisie, leur présence s’installe dans la durée et investit des espaces toujours plus importants. Acceptée, peu ou mal supportée, elle introduit une altérité nouvelle, bouleverse la perspective du rapport à l’autre en introduisant un autre « Autre » et repose la question du « vivre ensemble » à l’intérieur des sociétés sud méditerranéennes. Posée aujourd’hui de façon inédite par la présence d’un nouvel « Autre », l’immigré, cette question intervient alors que toute dimension cosmopolite a été évacuée par le monolithisme culturel et religieux qui a gagné toute la rive Sud de la Méditerranée par effet retour de l’onde de choc coloniale.

L’altérité nouvelle introduite par les immigrés et les coexistences potentielles qu’elle peut induire recréent la possibilité de l’émergence d’une perspective cosmopolite. Une possibilité que croise l’altérité importée par les nationaux émigrés, les mobilités touristiques, les pèlerinages religieux, notamment ceux des anciennes minorités religieuses, et la « mobilité virtuelle » et les nouvelles formes de rencontre avec l’ « Autre » introduites par les TIC.

Le colloque qui réunit une quarantaine de scientifiques se propose de discuter les possibilités de retour d’une dimension cosmopolite à la lumière des interactions identitaires des sociétés locales avec l’immigration, l’émigration et les multiples formes de mobilités qui les traversent et les confrontent à l’ « autre ».

En savoir plus

Argumentaire colloque
Affiche
Dépliant programme